On n'est pas des pigeons

Faites des économies : lancez-vous dans les éponges tawashi !

Fabriquer des éponges tawashi avec un vieux t-shirt

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 mars 2022 à 09:38 - mise à jour 29 mars 2022 à 12:20Temps de lecture2 min
Par On n'est pas des pigeons

Pigeons vous aide à faire des économies ! Jessica et Fanny vous expliquent comment fabriquer des éponges tawashi. Non seulement, elles sont faciles à réaliser mais en plus, vous pouvez en fabriquer de différentes sortes et les utiliser pour la vaisselle, pour se démaquiller ou encore, pour se laver.

Le principe des éponges tawashi est simple : couper des bandes de tissus de récupération et les tisser.

Le tissage

Home made loom for making Tawashi.
Home made loom for making Tawashi. © Tous droits réservés
De petits clous sans tête ne permettent pas de freiner les bandes de tissu quand il faut faire toutes les manipulations de tissage. Une petite planche réduit la taille de votre tawashi. Une planche de 16cm sur 16cm vous donnera de quoi faire une éponge démaquillante mais pas plus.
  • Sélectionner et couper les bandes de tissus à partir de plusieurs vieux t-shirts. La sélection du vieux T-shirt aussi a son importance. Un T-shirt qui n'est pas en tissu extensible donnera des bandes de tissu plus rigides, un peu plus difficiles à tisser selon les méthodes. Mais plus agréables peut-être pour laver le visage, par exemple.
  • Le tissage selon 2 techniques :
  1. La première est de découper des bandes à partir d'une longue manche de vieux T-shirt.
  2. La deuxième est de faire une bobine de fil continu à partir du bas du vieux T-shirt.

Il est possible de réaliser un métier à tisser qui sera plus adapté aux enfants qu'une planche et des clous. Pour les enfants, des pinces à linge et un récipient rectangulaire ou carré et le tour est joué !

Planche à tisser des tawashi.
Planche à tisser des tawashi. Getty Images

C'est hygiénique ?

Tant qu'on le lave, oui. L'idéal, c'est de laver avant tissage et après. Du bon 60° et un bain de vinaigre de temps en temps pour bien nettoyer. C'est la raison pour laquelle il ne faut pas tisser les mailles trop serrées pour permettre à la saleté de s'en aller lors du lavage.

Tisser un bracelet

Les chutes de tissu existantes peuvent donner naissance à tout type de bricolage et parmi eux, le bracelet ou le collier. Des fermetures et des perles, du tressage ou du macramé et on obtient un chouette bracelet d'amitié ou des objets de déco.

D'autres utilisations ?

Selon les formes qu'on tisse, l'éponge peut servir à la vaisselle, au dépoussiérage, au gant de toilette. Il est même possible d'en faire une éponge à récurer si on tisse avec la technique de la bobine du fil de toile de jute.

Réutiliser un T-shirt, c'est écologique

Un T-shirt de 250 grammes, c'est une vingtaine de litres d'eau nécessaires à sa fabrication. Des transports parfois longs et coûteux sont nécessaires car nos vêtements sont pour la plupart fabriqués hors Europe. Tout ce qui ne peut pas être recyclé est vendu en tant que déchets dans des pays où la réglementation permet de grands dépotoirs à ciel ouvert. Alors, tout petit geste pour la planète compte.

Inspirations pour d'autres utilisations

Sur TikTok pour l'éponge appelée Tawashi. C'est aussi réalisable à partir de chaussettes orphelines. Et il est possible de voir plus grand, avec la réalisation de tissus de recouvrement ou de base pour de nouveaux vêtements: inspirez-vous !

Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

Des éponges à fabriquer soi-même

On n'est pas des pigeons

Tawashis et alternatives aux éponges synthétiques

Cuisine

Articles recommandés pour vous