Icône représentant un article audio.

Entrez sans frapper

Fanny Ardant retrouve bientôt Depardieu : "Il a ce génie de jouer l’essence même de la vie"

01 juil. 2022 à 15:14Temps de lecture28 min
Par François Saint-Amand

Fanny Ardant est l’invitée d’honneur de Bozar, de la Cinematek et du BRIFF. Son admiration pour les cinémathèques, son appréhension de la musique ou sa relation avec son ami Gérard Depardieu : elle s’est livrée à cœur ouvert sur son parcours dans Entrez Sans Frapper.

Fanny Ardant, c’est une carrière de près de 50 ans dans le cinéma, mais aussi dans le théâtre. Après son jeu époustouflant dans Les jeunes amants, elle réunira bientôt ses deux passions dans le nouveau film de Jean Becker : Les Volets verts.

Jouer avec Depardieu comme à ses débuts

Dans Les volets verts, Fanny Ardant joue une comédienne de théâtre, face à Gérard Depardieu. Un joli clin d’œil puisqu’elle a dirigé comme réalisatrice dans Le Divan de Staline et s’est révélée à ses côtés en 1981 dans La femme d’à côté de François Truffaut.

Un lien très fort les unit selon l’actrice et réalisatrice de 73 ans : "Je ne peux pas imaginer la vie sans lui, en dehors du théâtre ou du cinéma".

"Je sens comme lui, je pense comme lui. On a chacun nos exagérations et vulnérabilités […] J’ai l’impression qu’il est un vrai humain : il n’a pas été amoindri par la société. Je trouve cela très rassurant. Il y a une sorte d’effondrement de plus en plus des individus pour entrer dans une sorte de masse incolore. Lui, il est comme un soleil […] il ne veut pas rentrer dans le rang" souligne-t-elle. Depardieu a selon elle, ses parts d’ombre et de lumière, à l’image des personnages de Dostoïevski.

Cette sincérité s’incarne à l’écran, dès leur rencontre en 1981 : "Je me rappelle qu’il m’avait tendu la main et la façon dont il l’avait fait et m’avait regardé, je me suis dit : il va me faire oublier la caméra. Il a ce génie de jouer l’essence même de la vie".

► Jusqu’au 19 août à la Cinématek, découvrez une sélection d’œuvres auxquelles Fanny Ardant a pris part, comme comédienne ou réalisatrice.

 

Bertrand GUAY / POOL / AFP

Articles recommandés pour vous