RTBFPasser au contenu
Rechercher

Faky

"Fantôme de Kiev" : aucune preuve qu’un pilote ukrainien "héroïque" ait infligé de lourdes pertes à l’aviation russe

"Fantôme de Kiev" : aucune preuve qu’un pilote ukrainien "héroïque" ait infligé de lourdes pertes à l’aviation russe.
04 mars 2022 à 10:36Temps de lecture3 min
Par Achille Dupas

Depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, une rumeur à propos d’un pilote de chasse ukrainien qui aurait à lui seul causé de lourdes pertes à l’aviation militaire russe, circule sur Internet et les réseaux sociaux.

Pourtant, aucun élément ne permet d’attester de l’existence d’un tel pilote. Les nombreuses vidéos et photos qui lui sont attribuées sont quant à elles détournées de leurs contextes. Certaines d’entre elles proviennent d’un jeu vidéo.

Selon des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, le "fantôme de Kiev" serait le surnom donné à un pilote de chasse de l’armée ukrainienne, se battant contre l’armée russe dans le contexte de la guerre déclenchée par Vladimir Poutine.

Selon les chiffres donnés en fonction des différentes publications en ligne, le "fantôme de Kiev" aurait abattu 6, 10, 14 ou bien 21 avions de l’armée russe, à bord d’un avion de chasse "MiG-29".

Un narratif autour de ce personnage se construit sur différentes plateformes en ligne. Les publications décrivent un "héros de guerre", qui serait donc devenu un "as" (nom donné aux pilotes comptabilisant cinq victoires ou plus) en une journée.

D’après certaines vidéos, il aurait finalement été abattu par l’armée russe. Pour d’autres encore, il aurait réussi à s’éjecter de son appareil juste avant de s’écraser, et serait de retour à bord d’un nouvel avion.

Dès le premier jour de l’offensive russe en Ukraine, le jeudi 24 février 2022, des images de ces "exploits" sont partagées un grand nombre de fois sur les réseaux sociaux tel que Twitter. C’est également sur TikTok que la rumeur va prendre une grande ampleur, réseau social où certaines de ces vidéos totalisent plusieurs millions de vues.

Loading...

Parmi les nombreuses vidéos qu’on retrouve sur les réseaux sociaux, certaines ont été partagées par des comptes officiels attachés aux institutions ukrainiennes. C’est par exemple le cas du compte Twitter "officiel" du pays, ou celui du ministère de la Défense, qui fait référence au "vengeur aérien sur le MiG-29, qui est si souvent vu par les habitants de Kiev".

Loading...

Une rumeur sans fondements

La rumeur semble trouver une de ses sources dans un communiqué des forces armées ukrainienne, publié jeudi 24 février à 7h50. Celui-ci indique notamment que : "5 avions et 2 hélicoptères des forces aérospatiales russes ont été abattus".

Plus tard dans la journée, vers 10h40 du matin, le commandant en chef des forces armées d’Ukraine déclare via un texte partagé sur son compte Facebook que : "Au moins 6 avions, 2 hélicoptères et des dizaines de véhicules blindés ennemis ont été détruits".

Or, rien n’indique que ces annonces de pertes infligées à l’aviation militaire russe sont à attribuer à un seul et même pilote.

Des photos et vidéos détournées

Un grand nombre des vidéos supposées montrer les exploits du chasseur ukrainien, sont sorties de leur contexte original. Elles sont même parfois tirées d’un jeu vidéo. C’est le cas d’un des extraits les plus partagés, sur lequel on peut voir un avion de combat en abattre un autre.

En fait, cette séquence provient d’un jeu de simulation intitulé DSC (Digital Combat Simulator) World, comme l’indique sans équivoque le titre de la vidéo originale mise en ligne sur Youtube : "Combat aérien entre MiG29 ukrainien et Su27 russe (ndlr : avions de guerre) simulé dans DCS World".

Une information confirmée par la société Eagle Dynamics, qui développe ce simulateur, auprès du média de vérification espagnol Maldita.es.

Loading...

L’identité du pilote basée sur un canular

Plusieurs publications prétendent également montrer l’apparence et le visage du fameux aviateur. Sur l’une des photos les plus virales, on peut voir un pilote dans le cockpit de son avion, pouce tendu vers le haut. Cette photo a notamment été partagée par l’ancien président de l’Ukraine Petro Porochenko, qui la décrit comme "fantôme de Kiev" qui "compte 6 victoires sur des pilotes russes".

Loading...

En réalité cette photo date de 2019, et a été prise alors que des pilotes ukrainiens testaient des casques de l’armée française, comme l’indique le média de service public allemand DW.

À l’époque, le ministère de la Défense ukrainien avait par ailleurs déjà partagé le cliché sur son compte Twitter avec la légende : "Dans la région de Kiev, des pilotes ukrainiens testent un casque français dans une brigade d’aviation tactique".

D’autres images qui prétendent montrer le visage de ce pilote de chasse son en réalité le résultat de photomontages.

Sur plusieurs d’entre elles, c’est le faciès d’un avocat argentin, nommé Pablo Abdon Torres qui est superposé à des clichés montrant des pilotes de chasse, comme l’explique cet article de vérification du média italien Open. Le nom du supposé pilote ukrainien "Vladimir Abdonov", semble lui aussi inspiré du patronyme de l’avocat argentin.

Contacté par nos confrères du journal Libération, Pablo Abdon Torres s’est exprimé à propos de ces photomontages : "Cela a commencé par une blague d’un de mes followers sur Twitter et ensuite, ça a pris des proportions bien plus grandes que ça ne le devait. Moi, je le prends à la rigolade, aujourd’hui tout a escaladé au niveau international".

Articles recommandés pour vous