RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Fatigue hivernale : pourquoi sommes-nous si fatigués en cette saison ?

Over the shoulder image of a woman drinking tea at home in cold and wet weather.
22 févr. 2022 à 15:00Temps de lecture3 min
Par Charlotte D'Huart et Sophie Businaro

L'hiver, les journées sont plus grises et plus courtes... Et la fatigue s'en ressent. Mais pourquoi sommes-nous plus fatigués en hiver ? Quels sont les signes qui doivent entraîner une consultation ou un bilan? Quelles solutions pour contrer cette fatigue hivernale ? Le point avec le Dr Charlotte, médecin généraliste, dans "La Grande Forme".

Bientôt la fin de l'hiver, on voit enfin les jours se rallonger mais malgré tout, nous gardons cette espèce de fatigue et nous n’arrivons pas à nous en débarrasser ! La fatigue hivernale peut se caractériser par un manque d’entrain généralisé, des difficultés à se lever le matin, une envie de somnoler ou encore un sentiment d’épuisement en fin de journée, explique le Dr Charlotte, médecin généraliste.

Mais pourquoi cette fatigue est plus fréquente en hiver ?

  • Le manque de lumière : les nuits sont plus longues, la lumière tombe plus tôt, il fait plus froid et on a moins tendance s'exposer à la lumière. Résultat : la sécrétion naturelle de la mélatonine est moins efficace et cela perturbe notre cycle journalier. Certaines personnes, très sensibles à la lumière, risquent de faire des dépressions saisonnières. Il existe cependant ces fameuses lunettes qui peuvent aider à faire des cures de luminosité (la luminothérapie). Certaines recherches scientifiques indiquent que le métabolisme de la mélatonine est déréglé chez les personnes qui souffrent de dépression saisonnière. La luminothérapie permet également la sécrétion de la sérotonine ; hormone du bonheur.
  • Le manque de soleil et de vitamines D peut entraîner une fatigue musculaire. On estime que la vitamine D peut être fabriquée en quantité normale si vous vous exposez à la lumière trois fois par semaine - tête et cou dégagés sans maquillage - durant au moins un quart d’heure. 
  • Le combat contre le froid nécessite une adaptation de notre corps et de notre organisme, ce qui entraîne de la fatigue.
  • Les défenses immunitaires sollicitées contre le Coronavirus.
  • L’alimentation d’hiver : on a tendance à manger plus gras.

Signes qui font penser que cette fatigue nécessiterait un bilan 

  • Une perte de poids
  • Une adénopathie (gonflement des ganglions lymphatiques)
  • Des signes neurologiques 
  • Des signes d'apnée du sommeil
  • Des saignements anormaux, une boule dans le sein
  • Des difficultés respiratoires
  • Des nycturies (besoin d'uriner qui se manifeste pendant la nuit et entraîne un ou plusieurs réveils)
  • Une polyuries polydipsie (sensation de soif permanente et intense)
  • Quand les symptômes durent plus de quatre semaines
  • Une douleur anormale /une grosseur anormale
  • Les jambes gonflées
  • Des difficultés respiratoires

Fatigue hivernale : pourquoi sommes-nous plus fatigués en cette saison ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Trucs et astuces pour se sentir moins fatigué

L’âge est évidemment à prendre en compte, une personne très âgée qui se met à dormir tout le temps ou un enfant qui ne récupère pas malgré des horaires convenables doivent être examinés. La fatigue est une cause fréquente de consultation en médecine générale et représente 5 à 7 % de consultation. Et dans 2/3 des cas, il y a une cause sous-jacente qui n’est pas une cause pathologique. L’hyperthyroïdie et l'anémie ne représentent que 3% du diagnostic.

Les difficultés psychologiques en cette période post-Covid doivent évidemment être évoquées, et le burn-out doit faire partie du diagnostic différentiel. 

Des pistes pour se sentir moins fatigué

  • Exposer un maximum son corps à la lumière du soleil ; un petit rayon qui passe et hop, on tourne son visage vers la lumière même si quand il fait froid et moche, l'envie est grande de se blottir dans un plaid. Sortir idéalement 15 minutes par jour peut déjà vous remonter le moral, permettre de réguler la sécrétion de mélatonine et de sérotonine 
  • Booster son alimentation qui doit être source de vitamines et penser aux fruits et aux légumes de saison - les choux par exemple qui sont riches en vitamines C
  • Dormir plus ; le corps a besoin de plus de sommeil en hiver.
  • Ne pas boire d’alcool ; ça va perturber votre sommeil. Par contre, il faut boire suffisamment d’eau, ce qui n'est pas forcément un réflexe en hiver vu qu'on n'a pas chaud.
  • Faire des projets à court-terme ; cela aidera à mieux vivre cette lassitude de l’hiver et à voir le bout du tunnel.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Cholestérol : comment éviter un taux trop élevé dans le sang ?

La Grande Forme

Adolescente : à partir de quel âge la première consultation gynécologique ?

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous