Info

Fauchée par un obus alors qu'elle tentait de fuir les combats à Irpin, une famille symbole du drame humain des civils en Ukraine

Famille fauchée par un obus à Irpin, dans la banlieue de Kiev

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

07 mars 2022 à 14:02 - mise à jour 07 mars 2022 à 16:09Temps de lecture1 min
Par Victor de Thier

Ce n'est qu'un triste exemple parmi tant d'autres. Celui de cette famille fauchée dans le dos par un obus alors qu'elle fuyait l'avancée des troupes russes à Irpin, en périphérie de Kiev.

Ces images, filmées par le photoreporter ukrainien Andriy Dubchak, ont été massivement reprises par les médias du monde entier comme un symbole du drame humain se déroulant actuellement en Ukraine.

Le 6 mars 2022, des corps de personnes tuées alors qu'elles tentaient d'évacuer la ville d'Irpin, au nord-ouest de Kiev, lors de bombardements intensifs.
Le 6 mars 2022, des corps de personnes tuées alors qu'elles tentaient d'évacuer la ville d'Irpin, au nord-ouest de Kiev, lors de bombardements intensifs. © AFP

Selon Lynsey Addario, une photographe du New-York Times présente sur les lieux au moment des faits, il s'agit d'une femme, son fils adolescent et sa fille ainsi qu'un ami de la famille qui ont été tués par le missile. "Leurs bagages, une valise à roulettes bleue et quelques sacs à dos, étaient éparpillés, ainsi qu'une valise verte pour un petit chien qui aboyait", ajoute-t-elle.

Un militaire ukrainien aide des personnes rassemblées sous un pont détruit, alors qu'elles fuient la ville d'Irpin, au nord-ouest de Kiev.

Depuis samedi, des centaines de personnes se sont rassemblées autour du pont endommagé qui enjambe la rivière Irpin. Les forces ukrainiennes avaient fait sauter le pont plus tôt pour ralentir l'avancée russe. Ces dernières étaient engagées dans des affrontements à proximité au moment du drame, mais pas à l'endroit où les civils se déplaçaient dans la rue. 

Les autorités ukrainiennes accusent l'armée russe d'avoir pris pour cible les itinéraires d'évacuation et ne pas avoir tenu compte du risque de pertes civiles. 

Selon l'ONU, plus de 1,5 millions de réfugiés ont fui l'Ukraine en 10 jours alors que la question des corridors humanitaires pour évacuer les civils continue de poser question.

Loading...

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous