RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

Faut-il interdire la pub pour tout ce qui peut provoquer une addiction ?

10 mai 2022 à 09:30Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

Le projet d’interdiction de la pub pour les jeux de hasard et paris sportifs fait grand bruit ces dernières heures. Il y a d’abord le ministre de la Justice qui a décidé de travailler sur un arrêté limitant très fortement la publicité pour ce genre de service, estimant que l’addiction au jeu est aussi dangereuse que celle à l’alcool ou au tabac. Il y a ensuite une sortie de Georges-Louis Bouchez qui dénonce une vision puritaine qui n’a pas de sens et qui va tuer un secteur légal en envoyant les joueurs sur des plateformes illégales. Vient également dans la discussion le financement du secteur sportif qui serait impacté et la question de communication libre de la Loterie nationale qui n’est pas visée par le projet.

Faut-il interdire la pub pour tout ce qui peut provoquer une addiction ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

© Tous droits réservés

"Le fait de voir la pub m’incite à jouer"

Pierre, un auditeur de Gembloux, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "J’ai une addiction aux jeux de tirage et de grattage. Je trouve qu’on est vraiment matraqué aussi bien à la télé, à la radio ou dans la presse par la publicité. Le fait de voir la pub m’incite à jouer. En 35 ans que je joue, je n’ai jamais gagné plus que 3 euros. Je continue car je me dis que cette fois, ça va peut-être marcher. Je pense que ne plus voir de pub m’aiderait à arrêter."

Getty Images

"Ça permettrait de sauver des vies"

À Strombeek, Jean-Jacques nous partage son avis : "Il faut aussi interdire les publicités pour l’alcool. Quand on entend parler de la Jupiler Pro League, c’est clair, on incite les jeunes à boire de l’alcool parce qu’ils aiment le football. L’alcool tue énormément de personnes. Je ne trouverais pas ça logique qu’on supprime uniquement la pub pour les jeux de hasard. Certes, ça ferait de grosses pertes, mais ça permettrait de sauver des vies. On les a supprimées pour le tabac en disant que ça allait perturber les sports comme la Formule 1, ça n’a pourtant pas eu tant d’impact que cela."

Franziskus Von Lucke / EyeEm – Getty Images

"Ils n’ont qu’un but : faire du chiffre"

Une personne anonyme conclut le débat : "J’ai travaillé trois ans pour une société de paris et j’en ai vu des cas. Un client au chômage venait toujours en début de mois, il jouait toute sa paie et perdait tout. J’ai travaillé à la Loterie Nationale aussi, nous étions obligés de mettre des affiches dans notre établissement, sinon, nous n’avions pas de prime de fin d’année. Ils n’ont qu’un but : faire du chiffre. J’ai quitté tout cela et j’en suis très content."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Êtes-vous dépendant au binge-watching ? Ces six critères permettent de reconnaître une réelle addiction

Psychologie

Une mère porteuse se trouve-t-elle avec une annonce sur Facebook ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous