RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

Faut-il interdire le bronzage seins nus sur les plages ?

Faut-il interdire le bronzage seins nus sur les plages ?
26 août 2020 à 14:10 - mise à jour 26 août 2020 à 14:10Temps de lecture1 min
Par Oliver Hartiel

En France, les contrôles de police ont lieu suite à des plaintes pour bronzage seins nus. En Belgique, le bronzage " topless " est autorisé ou toléré sur les plages à condition qu’il soit " statique ". La pratique disparait progressivement du littoral belge… Faut-il l’interdire ? Ou pas ?Seuls 40% des vacanciers bruxellois qui rentrent de zone rouge se font tester.  Le sens civique ne semble pas suffire. Êtes-vous favorable à des tests obligatoires pour ces vacanciers ? A votre avis ? Quel est votre avis ? Patrick Weber et ses débatteurs attendent votre avis dans C’est pas fini, ce mercredi dès 18h sur VivaCité.

On en parle aussi ce mercredi

Le projet d’eau gratuite au resto est désormais au frigo pour une durée indéterminée.  Le gouvernement ne souhaite pas causer de difficulté  supplémentaire au secteur Horeca.  Est-ce un projet qu’il faut oublier ?  Qu’en pensez-vous ?

Les masques jetables se retrouvent de plus en plus dans la nature.  Certains auditeurs l’ont constaté sur le lieu de vacances.  La faune et la flore paient le prix fort de cette pollution.  L’avez-vous remarqué ?  Qu’en pensez-vous ?

Face au développement du trafic de drogues dans notre pays, on assiste de plus en plus à des enlèvements entre criminels.  Allons-nous vers une guerre des gangs dans nos villes ?  

Appelez-nous 070/23 33 23 ou par SMS 3063

 Du lundi au jeudi de 18 heures à 19h30, Patrick Weber vous parlera de tout ! De l’actu en passant par la vie quotidienne, au foot, à l’environnement… Il épinglera tout ce qui nous concerne et fait partie de nos vies. Et c’est pas fini… C’est accompagné d’une incroyable bande de débatteurs, qu’il décortiquera vos questionnements et répondra aux auditeurs. Ensemble, ils reviendront sur les moments forts de la journée, en direct, dans la bonne humeur et dans l’échange d’idées. Sans langue de bois, bien sûr !

Sur le même sujet

Quand la pudeur reste au vestiaire : Göttingen, en Allemagne, autorise le topless dans ses piscines

Juliette, en rémission d’un cancer du sein, aide les personnes frappées par la maladie

Bruxelles Matin

Articles recommandés pour vous