Conference League - Foot

Felice Mazzu avant Bucarest : "Le problème, ce n’est pas l’envie, mais c’est le mental"

Felice Mazzu répond à toutes les questions

© Tous droits réservés

14 sept. 2022 à 17:00Temps de lecture1 min
Par Benjamin Deceuninck

Calme, souriant mais plutôt ferme au moment d’aborder la conférence de presse à la veille du match à Bucarest, Felice Mazzu a surtout été interrogé sur l’état de forme inquiétant de son équipe. Et un peu sur le match à venir, quand même…

Felice, comment analysez-vous la mauvaise passe actuelle de votre équipe ?

Je constate surtout que le groupe n’arrive pas à mettre en application ce qu’il veut lui-même faire. L’envie est là. Ce n’est pas une question de mauvaise volonté. Mais le problème c’est l’angoisse. Ce stress qui les empêche de réaliser ce qu’ils veulent, ou doivent faire, parfaitement.

Il y a aussi un problème d’intensité au milieu avec les blessures de Trebel et maintenant de Diawara ? Vous êtes inquiet ?

Je ne suis pas spécialement inquiet pour cette zone-là du terrain. J’ai constaté qu’on manquait de muscle un peu partout mais pour moi le problème, c’est l’aspect mental. Les jeunes notamment doivent comprendre qu’ils doivent sortir du centre de formation, où ils ont reçu une formation parfaite d’ailleurs, pour rentrer dans le monde adulte. Pour plus aller au charbon, par exemple.

Le système tactique est-il remis en question ?

Il faut sans doute une adaptation, oui, peut-être. Mais je me répète, c’est avant tout l’aspect mental qui fera avancer les choses, qui les fera marcher. Après, c’est vrai, chaque entraîneur a ses idées et essaye de les mettre en application mais en pouvant s’adapter s’il le faut.

Votre position personnelle dans tout ça ?

Ma position ? Je sais juste que je suis assis devant vous maintenant et que je serai debout à côté de mes joueurs demain. Pour le reste je ne sais pas.

Que pensez-vous sinon de votre adversaire ?

Il y a vraiment de la qualité. L’attaquant italien qu’ils ont transféré cet été est très fort dans les airs entre autres. Et sur les côtés c’est très intéressant. Leurs arrières latéraux sont très offensifs et il faudra s’en méfier. Ils ont quand même mené jusqu’à la 70e minute contre West Ham. Mais comme ils ont fini par perdre, ils voudront absolument gagner contre nous. Le match sera donc difficile. Mais comme tous nos matchs en ce moment.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous