RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belges du bout du monde

Femmes du Congo, gardiennes de paix et de biodiversité

Toutes deux belges, nées au Congo, la première y vit toujours, c’est Chantal Tombu, historienne de l'art et directrice de l'espace culturel Texaf Bilembo et la seconde y retourne ces jours-ci, c’est Marie-Dolores Mabuila, 1ère inspectrice à la Police Fédérale et lauréate du dernier Forum européen du leadership féminin.  Anne Pollard a rencontré, Marie-Reine Iyumva, responsable des services de partenariats de l’Africa Museum de Tervuren.

 

Le parcours incroyable de Marie-Dolores Mabuila

Marie-Dolores Mabuila, responsable de la protection des VIP à la police de Bruxelles

Extrait des Belges du Bout du Monde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Marie-Dolores Mabuila est belge d’origine congolaise. Née à Lingwala, une des 24 communes de la ville de Kinshasa, elle est arrivée en Belgique avec sa maman en 1977, pour rejoindre son père qui était venu quelques mois plus tôt faire des études à l’ULB.  Elle fait ses études primaires et secondaires dans un cursus ordinaire et une candidature en psychologie.

Fonctionnaire de police depuis 2002...

Marie-Dolores a effectué pendant 10 ans des fonctions de police de base.  Ensuite, elle a été nommée chef d’équipe dans un service de garde durant 2 ans.  Son rôle était principalement d’auditionner les personnes arrêtées et de rendre compte au magistrat de garde, se rendre sur les lieux d’infractions, tels que des incendies volontaires ou non, des décès suspects ou non, vols à main armée pour y délimiter un périmètre de sécurité, rédiger des procès-verbaux pour informer le Procureur du Roi des crimes et délits… 

S’en sont suivies 7 années à organiser et coordonner les plus grands évènements de la capitale : sommets Européens, l'Ommegang, les fêtes nationales du 21 juillet, le sommet de l’Otan, celui d’AZEM, le tour de France…

Depuis un an, elle est rattachée à la direction de protection des VIP d’abord en tant que coordinatrice et depuis janvier au niveau du commandement du service.

Parallèlement à cela, tout en élevant sa fille, elle décroche deux masters, en cours du soir, l’un en sciences politiques et l’autre en criminologie (ULB).

Installée en Belgique avec ses parents depuis son enfance, elle projette maintenant d’aller arroser ses racines au Congo et peut-être de mettre ses compétences au service des Kinois.

© Tous droits réservés

Chantal Tombu a passé la plus grande partie de sa vie sur le continent africain...

© Tous droits réservés

Chantal Tombu est belge, née au Katanga, elle a fait ses études primaires et secondaires au Katanga (Kambove, Likasi, Kolwezi, Lubumbashi) et universitaires aux Facultés Notre Dame de la Paix à Namur et à l’Université catholique de Louvain La Neuve. Elle a une formation en histoire de l’art, avec une spécialisation en art africain ancien et contemporain.

Elle dirige aujourd’hui l’espace culturel Texaf Bilembo, un espace à vocations éducative et artistique et tisse des liens entre culture et nature pour sensibiliser à la protection de la forêt. Elle forme des guides pour passer les messages et écrit des livres dont le dernier, publié, aux éditions Weyrich, SOS Planète Congo, est un livre de quatre contes actuels pour faire comprendre l’urgence climatique et sociale et pour encourager la protection de la forêt du bassin du fleuve Congo, véritable poumon du continent africain.

Les contes ça retient l’attention du public car c’est ludique. 4 contes pour combattre 4 fléaux.

Vu le succès de ce livre auprès des écoles, avec son éditeur Olivier Weyrich, ils décident d’en faire un manuel scolaire en deux volumes, en français et langues nationales (lingala et swahili), format de poche, papier recyclé et beaucoup plus accessible au niveau du prix. Ils ont aussi réalisé une version digitale.

Contes de la Forêt et de Dame la Lune pour les Bana Congo

SOS Planète Congo, Chantal Tombu
SOS Planète Congo, Chantal Tombu https://www.weyrich-edition.be/produit/sos-planete-congo

" Il est nécessaire de conter les histoires…
Le conte est une histoire personnelle, collective, partagée, qui crée un suspense, immerge l’auditoire dans un contexte, décrit le caractère des personnages.
Le conte aborde les facettes des conflits qui se créent entre l’homme et la nature, montre, fait toucher du doigt, évoque des sensations.
Les quatre contes de ce recueil mettent en scène des héros face à des périls et proposent des actions et des solutions. Les trois premiers contes préparent le quatrième : solidarité entre les animaux, solidarité des animaux envers les hommes, solidarité des arbres et des animaux et enfin solidarité de tous pour une biodiversité protégée et un avenir sociétal meilleur. L’histoire finit avec espoir et appelle à des actions collectives."

Voici une présentation du livre dans cette vidéo réalisée par Simon Hardenne :

Loading...

SOS Planète Congo, un projet de sensibilisation à la cause environnementale de la forêt auprès de la population congolaise…

Chantal encadre aussi des artistes plasticiens, avec des conseils, de l’écriture, du coaching et bien sûr des expositions. Elle écrit aussi des livres présentant les artistes plasticiens. C’est la première collection dédiée à l’art contemporain en RDC. Ils espèrent avoir, pour 2030, dix livres.

L’AfricaMuseum de Tervuren

Anne Pollard a rencontré pour nous, Marie-Reine Iyumva, journaliste de formation, aujourd'hui responsable des services de partenariats de l’Africa Museum de Tervuren. Elle permet aux communautés africaines en Belgique de renouer avec leur histoire...

Goûtez au dépaysement proposé par Adrien Joveneau et les Belges du Bout du Monde à 9 heures le dimanche en Radio sur La Première et abonnez-vous au podcast sur Auvio. Retrouvez aussi les histoires et les bons plans de centaines de Belges qui vivent aux quatre coins du monde sur la Carte des Belges du Bout du Monde.

Sur le même sujet

Cinq siècles après Charles-Quint, Mélanie débarque en Asturies !

Belges du bout du monde

Les Belges du bout du monde donnent la parole à quelques jeunes qui s’engagent pour l’Ukraine, ici et là-bas...

Belges du bout du monde

Articles recommandés pour vous