RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Fermeture du recyparc de Wasmuël pour incivilités : des rondes de police et un vigile assureront la sécurité à la réouverture

04 juin 2022 à 16:01Temps de lecture2 min
Par Jean-François Noulet, avec P. Buchkremer

Le recyparc de Wasmuël (Quaregnon) rouvrira ses portes mardi après être resté fermé ces derniers jours. Ce sont les comportements d’usagers du recyparc qui avaient contraint la direction de l’intercommunale Hygea à prendre la décision de fermer le site temporairement.

Ce n’est pas la première fois que le recyparc de Wasmuël rencontre des difficultés avec certains de ses utilisateurs. Il s’agit de personnes, une minorité explique la direction, qui ne respecte pas les règles du recyparc, notamment les consignes relatives au tri. "Pour une fraction très réduite, mais qui pèse lourd dans la balance, nos collaborateurs sont confrontés à des remarques appuyées, voire assez fortes, voire parfois à de la violence", a expliqué à la RTBF Jacques De Moortel, Directeur de l’intercommunale Hygea. "Nous avons connu une recrudescence des incivilités, à la fois en fréquence et en gravité, qui met à mal notre personnel", a ajouté Jacque De Moortel.

"Ce n’est pas un phénomène uniquement sur la commune de Quaregnon et à Wasmuël plus précisément", réagit Damien Jenart, le bourgmestre de Quaregnon. "Il s’agit de gens qui arrivent avec le coffre rempli et qui se disent qu’ils jettent tout dans un container. Mais non, le personnel est là pour assurer un certain tri des encombrants et dire que ça va dans un container ou dans un autre. Ce n’est pas forcément compris par les visiteurs", a constaté Damien Jenart au micro de la RTBF.

Réouverture mardi sous surveillance

Ce mardi le recyparc de Wasmuël rouvrira ses portes avec de nouvelles modalités destinées à assurer une meilleure sécurité sur le site. Des rondes de police sont prévues. "Nous nous sommes assurés avec le bourgmestre d’avoir une présence policière aléatoire mais régulière de manière à veiller à ce que les règles dans nos recyparcs soient respectées", a expliqué Jacques De Moortel, directeur d’Hygea. Un garde de sécurité extérieur devrait aussi être présent sur le site, "parce que la police ne peut pas assurer une présence continue", a ajouté Jacques De Moortel.

Ces mesures s’ajouteront à celles déjà existantes. Le site est en effet équipé d’un système de vidéosurveillance.

Un recyparc déjà fermé plusieurs mois en 2020

Ce n’est en effet pas la première fois que le recyparc de Wasmuël fait l’objet d’une mesure de fermeture et d’une réflexion sur les mesures à prendre pour assurer le bon fonctionnement du site et garantir des conditions de travail correctes pour le personnel.

Au cours de l’hiver 2019-2020, ce recyparc avait été fermé pendant six mois, "suite à des comportements récurrents et pénalement répréhensibles de plusieurs individus […] ne permettant plus d’assurer la sécurité des citoyens et du personnel Hygea", pouvait-on lire sur le site de la commune de Quaregnon.

La réouverture, il y a un an, le 26 mai 2021 avait été accompagnée de nouvelles mesures de sécurisation : système de vidéosurveillance avec enregistrement des images, local sécurisé pour le personnel, clôtures consolidées, barrières automatiques, notamment.

Ce dispositif plus sécurisé n’avait, visiblement, pas suffi à canaliser les usagers les plus récalcitrants.

Que faire ?

Informer, expliquer, éduquer les usagers des recyparcs reste nécessaire pour certains d’entre eux. "Le message que je veux faire passer, c’est que les règles d’accueil dans les recyparcs sont des règles de bonne gestion, parfois définies par l’autorité régionale", a précisé Jacques De Moortel. "Nos préposés ne sont pas responsables des règles. Ils sont responsables de l’application de ces règles", a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Campagnes wallonnes : un collectif de propriétaires dénonce les incivilités sur les sentiers

Regions

Fermeture temporaire du recyparc de Wasmuël par mesure de sécurité

Regions Hainaut

Articles recommandés pour vous