RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Ferrero avait détecté la présence de salmonelles le 15 décembre sur le site d’Arlon, sans prévenir l'AFSCA: "Nous avions bloqué toute la production!"

07 avr. 2022 à 16:58 - mise à jour 07 avr. 2022 à 18:25Temps de lecture2 min
Par Jean-Claude Hennuy

Il aura fallu du temps. Et une affaire d’œufs en chocolat contaminés dans plusieurs pays européens et au Royaume-Uni pour que la direction de Ferrero sorte enfin de sa coquille.

Face aux nombreuses questions sur la contamination possible à la salmonelle (bactérie) de plusieurs lots d’œufs Ferrero, dont certains Kinder Surprise, la porte-parole de la société nous a apporté quelques précisions. Selon Laurence Evrard, c’est le 15 décembre dernier, lors de contrôles réguliers que l’entreprise a découvert la présence de salmonelle sur son site de production d’Arlon, en province de Luxembourg.

"Ces contrôles sont effectués sur nos matières premières, nos produits finis et semi-finis", ainsi que sur nos chaînes de production", explique la porte-parole de Ferrero. "Nous avons détecté des traces de salmonelles à la sortie d’un filtre de réservoir de matières premières".

Et de préciser que les matières premières, comme les produits finis, ont aussitôt été bloquées et n’ont pas été livrées.

Des traces dans plusieurs pays

A ce jour, des traces de salmonelle ont pourtant été retrouvées dans plusieurs pays européens et au Royaume-Uni. Les cas suspects se multiplient et, par précaution, de nombreux commerces ont retiré les lots concernés.

"Cette découverte dans plusieurs pays, c’est toute la question !", répond la porte-parole. "Quand nous avons détecté les traces de salmonelles, nous avons suivi tout un protocole, nous avons arrêté les lignes (de production). La production a été bloquée, ainsi que la production des cinq jours précédents. Même chose pour les matières premières ! C’est compliqué pour nous de comprendre ce qui s’est passé. C’est pourquoi une enquête est en cours, notamment en collaboration avec l’Afsca".

Le son de cloche de l’Afsca

La réaction de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire ne s’est pas fait attendre. L’Afsca affirme ne pas voir été impliquée dans les recherches dont Ferrero fait état. Ses propres "analyses approfondies" sont en cours. Il est trop tôt pour tirer des conclusions, souligne l’Agence.

"Le 15 décembre, nous n’avions pas contacté l’Afsca parce qu’il s’agit d’un problème interne", rétorque la porte-parole de Ferrero. "Les problèmes de salmonelle, ce n’est pas propre à notre entreprise. Tous les producteurs agroalimentaires font potentiellement face à ces difficultés. Comme aucun produit n’était sorti de l’usine et que le protocole avait été mis en place, nous n’avions pas pris contact avec l’Agence à ce moment-là. Cependant, au cours de l’enquête actuelle, tous les résultats obtenus à l’époque ont été partagés avec l’Afsca".

Test-Achats insatisfait

De son côté, l'organisation de défense des consommateurs Test-Achats a tenu à dénoncer la réaction à ses yeux "insuffisante" de Ferrero. L'organisation estime aussi que Ferrero veut taire "autant que possible" la découverte dans plusieurs pays européens de cas de contaminations aux salmonelles consécutives à la consommation des chocolats Kinder concernés.

Renforcer les contrôles

Ferrero explique que l’enquête se poursuit pour comprendre ce qu’il est passé. "Nous rappelons d’ailleurs que nous travaillons avec des systèmes de contrôles certifiés en externe. Depuis la découverte des traces de bactérie, on a renforcé le protocole de testing. Depuis janvier, on a mené plus de 2000 tests sur nos produits. Nous effectuons des tests avec un degré d’exigence 30 fois supérieur aux exigences minimales légales. Nos portes restent évidemment ouvertes aux experts de l’Afsca".

En attendant la suite des investigations, le principe de précaution est de mise, surtout pour les jeunes enfants, sans toutefois céder à la panique.

 

Sur le même sujet

Rappel de produits Ferrero : la salmonelle détectée dans un filtre de l'usine d'Arlon

Belgique

Salmonelle dans des produits Kinder : Ferrero procède au rappel de ses produits en Australie et en Suisse

Monde

Articles recommandés pour vous