Icône représentant un article video.

Musique - Festivals

Festival Hellfest : les métalleux retournent en nombre aux concerts

L'Incontournable

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 juin 2022 à 15:01Temps de lecture9 min
Par Aurélie Fogli et Gorian Delpature

Après le Graspop à Dessel qui a attiré plus de 220.000 festivaliers le week-end dernier, on se penche sur le Hellfest, grand festival de métal qui devrait drainer plus de 400.000 personnes près de Nantes sur deux week-ends.

Une plaine de 35 hectares, des décors à la Tim Burton et 60.000 festivaliers par jour : le Hellfest est clairement un festival qui compte dans le milieu. Un contraste avec la ville calme de Clisson, petite cité médiévale de 7500 habitants, qui accueille ce joyeux monde aux longs cheveux et habillé tout en noir.

Ce n’est pas pour déranger les Clissonnais, qui ont adopté les festivaliers. Certains en ont même logés, en leur louant une chambre ou une parcelle de terrain pour installer des tentes.

L’événement favorise aussi les commerces locaux, estime le maire de Clisson :

"On estime les retombées à environs une dizaine de millions d’euros, y compris jusqu’à Nantes, où les hôtels sont aussi remplis par les festivaliers qui dorment là-bas."

Dix millions d’euros de retombées "sur les hébergeurs, sur les restaurants, sur les bars, et toute l’activité qui tourne autour du festival." Des chiffres qui montrent que le métal a survécu au covid, puisque le Graspop et le Hellfest sont les deux premiers festivals du genre depuis la fin des restrictions.

Les métalleux retournent donc en nombre aux concerts, mais le succès ne se traduit pas dans les classements officiels de ventes en streaming. Dans celui du "Bilboard 200" aux États-Unis, le premier groupe de métal est Guns N' Roses, avec son album "Greatest hits", qui se classe 77e. Le genre se porte mieux dans les ventes de disques.

Sur le même sujet

Au Hellfest, une recherche scientifique sur les métalleux dans les pogos

Sciences et Techno

Articles recommandés pour vous