RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Festival Les Ardentes : c’est reparti pour quatre jours sur le nouveau site de Rocourt

Festival Les Ardentes : c’est reparti pour quatre jours sur le nouveau site de Rocourt
07 juil. 2022 à 07:56Temps de lecture2 min
Par Bénédicte Alié

Ce jeudi marque le coup d’envoi des Ardentes 2022. Une quinzième édition qui prend place sur le nouveau site de Rocourt où quelque 200.000 festivaliers sont attendus ces quatre prochains jours, donnant à l’événement les allures d’un Werchter liégeois. "Avec un site deux fois plus grand, c’est vrai qu’en termes de taille, on s’en rapproche" souligne Fabrice Lamproye, directeur des Ardentes "mais au niveau de la programmation, c’est complètement différent puisque, en ce qui nous concerne, on a choisi la ligne des musiques urbaines et grâce à la nouvelle capacité du site, on peut accueillir plusieurs têtes d’affiche le même jour".

C’est notamment le cas d’Orelsan et de Stromae, tous deux programmés le dimanche 10 juillet. Deux artistes qui figurent sans doute parmi les artistes les plus grand public de cette édition 2022. Mais d’autres grosses pointures se partagent aussi l’affiche. Citons, entre autres, le rappeur américain Asap Rocky et le nigérian Burna Boy, deux artistes à la renommée internationale, loin d’être des inconnus pour le public des Ardentes. "La programmation des Ardentes répond au courant musical main street actuel, à savoir celui du rap et du hip-hop, celui qu’écoute le plus aujourd’hui la jeune génération. Il ne faut donc pas être un spectateur spécialisé pour venir aux Ardentes, il faut plutôt être féru de musiques urbaines" explique Fabrice Lamproye.

Parmi les têtes d’affiche, plusieurs grosses pointures américaines, des artistes qui se font très rares en Belgique et qui ont spécialement choisi de se produire aux Ardentes. Tyler the Creator, Roddy Ricch ou Anderson Paak font partie de ceux-là. "Certains d’entre eux viennent avec leur band au complet et leurs shows s’annoncent vraiment phénoménaux" assure Fabrice Lamproye.

Outre les locomotives américaines, cette nouvelle édition des Ardentes propose aussi la crème du hip-hop francophone : Damso, Ninho, PLK ou encore PNL.

Cinq scènes, près de 150 artistes

Ce nouveau site d’une superficie de 25 hectares implique une toute nouvelle organisation, notamment au niveau de la logistique. "Pour nous, c’est quasiment comme une première édition à nouveau car le site est complètement différent" fait remarquer Fabrice Lamproye. "Ici, on est parti d’une grande prairie où il a fallu tout amener et tout aménager, contrairement à l’ancien site de Coronmeuse qui bénéficiait d’infrastructures déjà présentes, comme les Halles des Foires. Mais l’espace dont on bénéficie maintenant permet d’agencer les scènes et la déambulation des festivaliers comme on le souhaite, avec plus de confort" explique encore le directeur des Ardentes.

Les scènes qui, désormais, sont au nombre de cinq. La plus grande d’entre elles peut réunir jusqu’à 45.000 personnes. Parmi les plus petites, la Wallifornia peut quant à elle réunir 1500 personnes. Elle a la particularité d’être installée dans un stade de basketball spécialement construit pour l'occasion, au cœur du festival. Elle accueillera des collectifs locaux, des démonstrations de breakdance et autres activités qui viendront s’ajouter à la programmation officielle. "On tient à préserver ce qui a fait le bonheur des festivaliers jusqu’ici, que ce soit au niveau de la nourriture qui était proposée auparavant dans l’Allée des Saveurs avec la présence de commerçants locaux ou au niveau de la déco réalisée par des collectifs locaux également, et cela afin de conserver l’humanité de ce grand festival" conclut le directeur des Ardentes.

Articles recommandés pour vous