Regions

Feu vert pour la piscine olympique à Louvain-la-Neuve

© VenhoevenCS et B2Ai

12 juil. 2022 à 12:18Temps de lecture1 min
Par Véronique Fouya

C'est oui : le fonctionnaire délégué du Brabant wallon a donc délivré le permis pour la construction de la piscine olympique de Louvain-la-Neuve. La ville d'Ottignies Louvain-la-Neuve, l'UCLouvain et la Fédération-Wallonie-Bruxelles pourraient donc lancer les travaux dès la rentrée de septembre. Il reste néanmoins certains obstacles à franchir.

Plus de 3 millions d'euros à trouver

Cette piscine de 50 mètres sur 25 devrait donc prendre place à côté du centre sportif du Blocry, en bordure du boulevard de Lauzelle. Avec son bassin modulable et son fond mobile, elle a été conçue pour accueillir simultanément tous les types de publics, qu'il s'agisse de sportifs, d'étudiants, de familles ou de particuliers. La volonté affichée est également d'en faire une "éco-piscine" en recourant à des énergies renouvelables - panneaux photovoltaïques, pompes à chaleur, récupération des eaux de pluie etc ...- et en diminuant sensiblement les émissions de CO². Elle s'inscrit d'ailleurs dans le cadre du "Plan piscines" qui doit permettre de rénover, notamment énergétiquement, le parc des piscines wallonnes publiques. Le coût de cette piscine " nouvelle génération" était estimé au départ à 17 millions d'euros mais l'envolée des prix dans le secteur de la construction a fait grimper la facture de 4,5 millions d'euros. Une fois puisé dans les réserves des différents propriétaires, il reste quand même 3,3 millions à trouver, ce qui n'est pas négligeable.  

Des recours à éviter

On se souvient que pendant l'enquête publique, au printemps dernier, la question de la mobilité avait fait débat et notamment à propos du trafic généré dans le quartier de l'Hocaille où il peut être difficile de circuler et de se garer. Cette dimension est prise en compte dans le projet mais d'éventuels recours sont toujours susceptibles d'être introduits, sur cette question comme sur d'autres. La délivrance du permis sera portée à la connaissance du public par voie d'affichage cette semaine et les recours pourront être introduits endéans les 20 jours.

Si les travaux démarrent effectivement à la rentrée, la piscine olympique pourrait accueillir les nageurs d'ici la fin 2024. 

 

Sur le même sujet : archive du JT du 28/05/2021

Sur le même sujet

Le parc Courbevoie toujours fermé à LLN : la ville fait-elle lanterner le promoteur et l’UCLouvain ?

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous