Feux d’artifice : Zizi Jeanmaire, la fleur des ballets parisiens

23 déc. 2020 à 09:39Temps de lecture1 min
Par Réal Siellez

Pour ce troisième épisode des feux d’artifice, c’est à l’une des fleurs des ballets parisiens qu'Edith Herregods et Réal Siellez rendent hommage. Voici la mise à feu d’une femme qui ne manquait pas d’énergie : Zizi Jeanmaire.

Elle disait que Roland Petit "l’avait faite"… Retour sur une carrière et un pseudonyme légendaire. Une femme en plume qui n’était pas destinée à faire de la chanson, et sa propension à inspirer la caricature… On descend le grand escalier, spectacle en vue !

La ballerine et chanteuse de music-hall française Zizi Jeanmaire, connue pour son "Truc en plumes" et dont la carrière est étroitement liée à celle du chorégraphe Roland Petit, est décédée vendredi à 96 ans, le vendredi 17 juillet dernier.

 


Feu d’artifice, l’occasion de regarder dans le ciel les traces qui restent après tant de lumière… Les yeux tournés vers les artistes qui nous ont quittés cette année, ce qu’il en reste, leur virage de carrière, les encartages peu connus, des extraits d’interviews qui nous éclairent sur leur parcours et qui nous offre un regard sur les possibles qu’ils nous laissent.

Des souvenirs savoureux, des surprises insolites, des citations dans les œuvres des autres.

Allumons les feux et voyons à quel point ces femmes et ces hommes nous ont offert de quoi encore s’émerveiller pendant des décennies…

Mise à feu : 3,2,1…

Sur le même sujet

Serge Aimé Coulibaly : quand il danse, il parle et quand il ne parle pas, il danse

La couleur des idées

Feux d’artifice : Annie Cordy, notre baronne au grand cœur et à la bonne humeur communicative

Articles recommandés pour vous