Fini les tours Apollo, place au nouveau quartier Aux Parcs à Charleroi

18 mai 2021 à 15:38 - mise à jour 18 mai 2021 à 15:38Temps de lecture1 min
Par Christine Borowiak

Le coup d’envoi de la construction d’un nouveau quartier social sur le site de l’ancienne cité Apollo à la Ville Haute de Charleroi, a été lancé ce mardi. 155 logements vont y être construits dans les années à venir. Voilà qui va fameusement changer l’aspect du quartier, identifié jusque-là à cette fameuse barre d’immeubles de plus de 300 logements, construite dans les années 60. Elle a été rasée en 2015 car ne répondant plus du tout aux normes modernes en matière de logement rappelle Maxime Felon, le président du conseil d’administration de la Sambrienne : "avant, on faisait du nombre pour caser les gens. Dans les années 60, 70, on a construit ces grandes barres en béton qui n’avaient aucune plus-value et qui malheureusement, était plutôt des freins à la socialisation des gens et au contact entre les locataires. Ici, la volonté est qu’on puisse confondre un logement privé et un logement public, et qu’on ne puisse plus incriminer, entre guillemets, un locataire parce qu’il habite un logement social." Place donc au nouveau projet que nous explique Fadel Azzouzi, le directeur gérant de la Sambrienne, gestionnaire du site. " Les architectes ont pris le pari de travailler sur une extension du parc Lambert, le parc communal, et d’intégrer les nouveaux logements dans ce parc communal".

61 logements dans un premier temps, 90 dans un second temps. "On a dédensifié le site de 50%. Avant, on avait plus de 300 logements. Après, on en aura 155. Des bâtiments de 3, 4 étages, des appartements de 1 à 4 chambres et des duplex, afin d’avoir une mixité sociale entre des seniors, des travailleurs, du public social et des personnes à mobilité réduite. Les 150 autres logements seront reconstruits notamment sur site du 5e élément, où les constructions sont en cours". Précisons qu’aucun locataire n’a perdu son logement : le déménagement des tours Apollo s’est fait en 2013. Tout le monde a retrouvé un autre lieu de vie. Environ 1/3 reviendront dans ces nouveaux logements, les autres seront des "vrais" nouveaux locataires.
Le budget total est de 33 millions d’euros. Les premiers logements devraient être inaugurés en mai 2023.

Articles recommandés pour vous