Flandre : Dirk refuse de se faire exproprier, sa maison se retrouve... au milieu d’un rond-point

© VRT

09 mars 2022 à 14:22Temps de lecture1 min
Par A.T. avec VRT

Dirk van den Broeck (80 ans) habite dans un endroit pour le moins insolite : sa maison se dresse au milieu d’un rond-point à Malines. Il est le seul de la rue à avoir refusé d’être exproprié. Cet irréductible villageois veut continuer à vivre là où il habite depuis 40 ans. Ses vœux sont exaucés : un accord avec la ville de dans la poche, sa maison restera jusqu’à sa mort… au centre de ce rond-point.

Autrefois, la rue de Dirk van den Broek située près du pont Coloma sur la rivière de la Dyle à Malines (Anvers) comptait 14 maisons. Aujourd’hui, il ne reste plus que la maison de Dirk, en plein milieu d’un rond-point.

Les 13 autres maisons ont été expropriées par la SNCB et plus tard par la ville de Malines. "Je n’avais aucune envie de quitter ma maison, dans laquelle je vis depuis 40 ans. J’ai conclu un accord avec la ville et je peux y rester jusqu’à ma mort", déclare Dirk van den Broeck sur Radio 2 (VRT).

En lieu et place des maisons expropriées, on retrouve une voie de contournement pour les bus qui s’inscrit dans le cadre des nouveaux aménagements autour de la gare de Malines. La maison de Dirk étant au milieu du jeu de quilles, il a fallu être créatif : la boucle pour les bus passe autour de sa maison, d'où le rond-point. "C’est une grosse erreur, un spectacle pour le moins insolite. Mais je me suis battu pour continuer à vivre ici, je vais laisser passer ça. Même si j’aurais préféré que ce soit différent. Les bus passent vraiment juste devant chez moi", explique le Malinois.

Il espère que la ville plantera quelques arbustes pour cacher la vue. "C’est comme si mon jardin se trouvait dans la rue. Il y a bien des plantes basses, je vais donc appeler la ville pour qu’elle trouve une autre solution".

Loading...

Articles recommandés pour vous