Regions

Flandre : les candidats ayant trop d’épargne ne pourront pas disposer d’un logement social

Logements sociaux à Anvers et image d’illustration
27 juin 2022 à 06:36 - mise à jour 27 juin 2022 à 10:56Temps de lecture1 min
Par Belga, mis en ligne par K. Dero

Le gouvernement flamand s’est accordé sur un règlement du ministre du Logement Matthias Diependaele (N-VA) privant de droit au logement social les candidats locataires qui disposent d’une certaine épargne, indique lundi Het Laatste Nieuws.

Dans l’accueil gouvernemental flamand

Les sociétés de logement social ne devront plus seulement examiner les revenus des candidats pour les inscrire sur liste d’attente, elles seront aussi chargées de contrôler leur épargne sur leur compte. Ce point figurait dans l’accord du gouvernement N-VA, CD&V, Open Vld et devrait entrer en vigueur en 2024, selon le règlement approuvé.

Ainsi, un isolé sans enfant ne pourra pas disposer d’une épargne supérieure à 25.850 euros pour prétendre à un logement de service public. "Il peut aller sur le marché locatif privé, ce qui permettra d’octroyer le logement à quelqu’un qui en a plus besoin", selon le ministre. Ce règlement ne s’appliquera pas à ceux qui disposent déjà d’un logement social. Le contrôle est en outre unique et interviendra au moment de l’attribution.

Sur le même sujet

Avec la flambée de l’inflation, l’épargne des Belges brûle et le pouvoir d’achat part en fumée

Economie

Epargne : le patrimoine financier des Belges s’est réduit de 34 milliards au premier trimestre

Economie

Articles recommandés pour vous