RTBFPasser au contenu
Rechercher

Actualités locales

Flandre : les gérants de résidences-services à Grammont placés sous mandat d'arrêt

Image d'illustration
04 févr. 2022 à 17:47 - mise à jour 04 févr. 2022 à 18:24Temps de lecture2 min
Par Belga

Les gérants de deux résidences-services à Grammont, Stefaan P. (49 ans) et son épouse (37 ans), ont été placés vendredi sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction d'Audenarde, a indiqué le parquet de Flandre orientale.

Jeudi, 17 résidents non-autonomes séjournant dans ces établissements avaient été évacués après une intervention de la police en matinée dans le cadre d'une enquête judiciaire.

Plusieurs plaintes

Le dossier a démarré après que plusieurs plaintes ont été déposées auprès d'un juge d'instruction. "Le juge d'instruction d'Audenarde a chargé la police judiciaire fédérale de Flandre orientale de mener une enquête auprès de deux infrastructures situées à Grammont", précise le parquet. "Il s'agit de la résidence Beauprez et la résidence De Kloef, toutes deux installées dans la Klakvijverstraat et gérées par les mêmes personnes, un homme de 49 ans et son épouse de 37 ans."

Prise en charge "manifestement insuffisante"

Les deux établissements visés par l'enquête fonctionnaient en tant que résidences-services, ce qui signifie que les résidents sont considérés comme autonomes mais disposent de facilités. "L'inspection sanitaire a effectué des contrôles qui ont révélé, entre autres, que la résidence Beauprez accueille des personnes âgées non autonomes et que leur prise en charge était manifestement insuffisante", précisent les autorités judiciaires.

"En outre, la résidence Beauprez avait perdu sa licence de résidence-services fin juin 2021. Elle avait entretemps redémarré un projet comme lieu de cohabitation, sous le nom d'Alegria." La résidence De Kloef était quant à elle toujours détentrice d'une licence au moment de l'inspection.

"La descente de police de jeudi visait à vérifier comment les résidents étaient pris en charge et si les conditions du permis et les règles générales d'emploi étaient respectées", précise le parquet. "Le juge d'instruction s'est rendu sur place, accompagné d'un expert médical et d'un psychiatre, pour évaluer la situation. Dans la résidence Beauprez (Alegria), on a constaté que 15 personnes âgées y séjournant ne sont pas autonomes et dans la résidence De Kloef, on en a rencontré deux. Comme ces personnes ont besoin de soins supplémentaires, elles doivent être hébergées dans une institution adaptée et reconnue. Une personne a également été trouvée sans permis de séjour valide."

Plan d'urgence médicale

Le plan d'urgence médicale a été déclaré au niveau communal afin que les 17 résidents puissent être répartis dans les hôpitaux de Grammont, Alost et Zottegem, dans l'attente d'une solution définitive. Le CPAS a également été chargé d'aider les familles.

Les deux gérants ont été appréhendés jeudi matin pour être interrogés. Ils ont passé une nuit en cellule et ont été présentés vendredi matin à un juge d'instruction d'Audenarde qui a requis leur maintien en détention. Le parquet n'en a pas précisé la durée. Le couple a finalement été placé sous mandat d'arrêt vendredi. Le tribunal d'Audenarde décidera la semaine prochaine du maintien en détention des suspects. Les avocats des deux prévenus n'ont pas souhaité faire de commentaire.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Un important incendie industriel s'est déclaré à Alost

Regions Flandre

Dix-sept résidents de maison de repos évacués après une intervention de police à Grammont

Regions Flandre

Articles recommandés pour vous