RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Fleurus : une soupe solidaire de Noël par l'Athénée Jourdan

Soupe populaire : initiative d'élèves en hôtellerie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 déc. 2020 à 16:42 - mise à jour 15 déc. 2020 à 16:42Temps de lecture1 min
Par Corentin Laurent

Le CEFA de l’Athénée Jourdan de Fleurus est habitué aux actes de solidarité. Chaque année, ils organisent l'"amiresto", un évènement où les étudiants de la section hôtellerie préparent et servent un souper solidaire. Cette année, il fallait se réinventer, Covid oblige. "C’est un projet qui reste mobilisateur, il touche toutes les sections de l’Athénée", explique Annick Blanchard, la responsable du CEFA.

Un jour, un potage

Chaque jour, les élèves de l’Athénée préparent une soupe différente pour la distribution, dans les cuisines de l’école. "Tous les légumes viennent de dons, de commerçant, du fournisseur de l’école mais aussi de professeurs", explique Gaelle Toonen, professeure de cours pratiques. "Hier c’était aux oignons, aujourd’hui c’est oignons-poireaux, demain carottes et après ce sont les professeurs qui décident en fonction de ce qui est disponible", raconte Gaelle Toonen.

Dans la cuisine une quinzaine d’étudiants s’affairent, "j’épluche les carottes pour demain", explique Sania, une étudiante. La soupe du jour est réchauffée, il est temps pour les élèves et les encadrants de prendre la route vers le site de l’Observatoire de Fleurus.

Deux chalets et un père Noël

Sur place deux chalets, un pour la distribution de soupe, l’autre pour les colis alimentaires qui sont également distribués gratuitement. Une ambiance de fête avec de la musique de saison et un père Noël armé de son cageot de mandarine. "Ca m’apporte de la gratitude, ça fait plaisir aux gens qu’on sert", explique Alain, un étudiant en hôtellerie.

Les bénéficiaires, eux, apprécie la démarche avec émotion. " Je suis au CPAS, je touche une centaine d’euros par mois, ça me fait du bien de voir que des gens se mobilisent pour nous aider", raconte Cindy. "D’habitude je me nourris grâce aux colis alimentaires, mais c’est fermé jusqu’à la mi-janvier, alors je viens ici", explique un autre bénéficiaire.

Une action solidaire qui dure toute la semaine. Rendez-vous, donc, chaque jour à 11h30 au site de l’Observatoire de Fleurus, jusqu’à vendredi inclus.

 

Articles recommandés pour vous