RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Florennes : lancement des travaux en prévision de l’arrivée des drones MQ-9B

Le MQ-9B arrivera à Florennes fin 2023, début 2024.
07 juin 2022 à 05:00Temps de lecture1 min
Par Gregory Fobe

La base de Florennes va être totalement remodelée dans les prochaines années. Les avions de chasse F16 vont être remplacés en 2025 par les F35 mais à plus court terme, quatre avions pilotés à distance MQ-9B vont y être basés. Pour pouvoir les accueillir, de nouvelles infrastructures doivent être construites. Les travaux viennent de débuter. Les pelleteuses déblayent actuellement le terrain où les bâtiments seront érigés. Le chantier devrait durer un an et demi. Les MQ9B sont des drones de conception américaine de 24 mètres d’envergure et de 11,7 mètres de long.

"Nous avions avant des avions pilotés à distance, les B-Hunter, mais qui avait quand même des capacités beaucoup plus réduites", explique le commandant de la base, le colonel Philippe Goffin. " C’était un avion plus petit avec des moteurs à pistons qui avait une vitesse moins élevée. Il ne pouvait voler que dans ces conditions météo favorables et avait aussi des senseurs assez limités. Le MQ-9B peut voler pendant 40 heures. Il est équipé de senseurs extrêmement performants. Donc pour nous, c’est vraiment une nouvelle capacité qu’on va devoir développer."

Le colonel Philippe Goffin, commandant de la base de Florennes
Le colonel Philippe Goffin, commandant de la base de Florennes RTBF- Grégory Fobe

Des missions de reconnaissance

L’appareil sera utilisé pour des missions de reconnaissance. " On a été déployé jusqu’à la fin de l’année passée en Jordanie pour les opérations en Irak et en Syrie. On pourrait très bien envisager de déployer nos MQ-9 pour une mission de reconnaissance depuis la Jordanie et ils seront pris en charge depuis Florennes", précise le colonel Goffin. "Ce ne sont absolument pas des systèmes automatiques. Ce ne sont pas des robots. Ce sont vraiment des avions qui sont pilotés, contrôlés à distance. La seule différence, c’est plutôt que le pilote soit assis physiquement dans l’appareil, il est simplement assis dans la station de contrôle ici à la base."

D’autres pays comme l’Angleterre ou les USA utilisent ces appareils pour bombarder des cibles. En Belgique, ce n’est pas encore le cas mais la question fait débat au sein de la classe politique.

Budget pour l’achat de ces drones MQ-9B : environ 160 millions d’euros. Les premiers appareils devraient être livrés fin 2023 début 2024.

Ecoutez le reportage de Grégory Fobe et Michel Servais

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous