Musique

FN Meka, le rappeur alimenté par une IA, signe un contrat avec un gros label

Loading...

Alors que bon nombre de rappeurs.euses et artistes en général galèrent pour faire entendre leur musique, le "robot-rappeur" FN Meka alimenté par une IA vient de signer un contrat avec le label Capitol Records d’Universal Music Group.

C’est une première ! Le label Capitol Records d’Universal Music Group vient de signer FN Meka, un rappeur alimenté par une IA. Créé en 2019 par Anthony Martini et Brandon Le de Factory New, une maison de disques virtuelle, FN Meka a fêté la signature de son contrat en partageant son premier single, "Florida Water", en collab avec Gunna et Clix, un joueur pro de Fortnite.

Lors d’une interview pour Music Business Worldwide, Anthony Martini a expliqué le fonctionnement du robot-rappeur : "Techniquement parlant, FN Meka est 'doublé' par un humain. Mais tout le reste à son sujet – de ses paroles aux accords et au tempo qui sous-tendent sa musique – est basé sur l’IA."

Les textes, accords, mélodies et tempo se basent en fait sur une analyse des chansons qui ont du succès en ce moment. Et c’est ensuite un humain qui pose le texte.

Selon Martini, ce n’est qu’une première phase. En ce moment, Factory New travaille pour qu’un ordinateur puisse inventer et interpréter ses propres mots et même collaborer avec d’autres ordinateurs dans le cadre d’un feat.

D’après Ryan Rude, vice-président du marketing expérimental de Capital Records pour qui le projet FN Meka se situe entre musique, technologie et culture du jeu vidéo,"Ce n’est qu’un premier aperçu de ce qui va arriver. C’est une évolution des 80 ans d’histoire d’innovation de Capitol Records."

Loading...

Sur le même sujet

Une entreprise sud-coréenne développe un collier qui traduit les émotions de votre chien

Vivacité

FN Meka, le robot-rappeur, a été abandonné par son label accusé de racisme

Musique

Articles recommandés pour vous