Football

Foot amateur : le tribunal rejette la requête des onze clubs contre l'ACFF

Déception pour les clubs

© FRANCK FIFE - AFP

15 sept. 2020 à 10:44 - mise à jour 15 sept. 2020 à 10:44Temps de lecture1 min
Par Alice Devilez

La juge du Tribunal de première instance de Namur a donné raison à l’Association des clubs francophones de football (ACFF) contre une partie des clubs qui en sont membres. Onze de ces clubs avaient déposé un recours pour être maintenus dans la division dans laquelle ils évoluaient la saison dernière et pour obtenir une refonte des calendriers et séries en nationales et provinciales. Le tribunal a rejeté cette requête. Ils contestaient les verdicts tombés trop tôt en raison de la crise du Coronavirus.

Namur, Profondeville, Rhisnes, Onhaye, Kosova Schaerbeek, Ferrières, Ougrée, Seraing Athlétic, Andrimont et Minerois et Ochamps, auteurs de la requête, devront évoluer cette saison dans la série dans laquelle ils ont été versés fin mars.

Ces clubs avaient intenté une action en référé pour que le Tribunal impose à l’ACFF d’organiser, lors d’une assemblée générale extraordinaire un vote. Ils plaidaient en faveur de clubs montants mais aucun club descendant au terme d’une saison qui, en raison de la crise sanitaire n’avait pas pu aller jusqu’à son terme. Les clubs qui s’estiment lésés proposaient aussi certaines séries de 18 clubs.

La juge Manuella Cadelli a insisté sur le fait qu’une assemblée générale d’une ASBL n’est pas compétente pour changer son propre règlement, et donc pour modifier l’organisation des championnats. C’est d’ailleurs ce que l’ACFF rappelle depuis plusieurs semaines.

Les résultats de la première journée de championnat en football provincial, disputée le week-end dernier, sont donc validés.

Articles recommandés pour vous