Football

Football amateur : 8 matches sur les 24 programmés ce week-end en D2 et D3 !

Le début de saison ACFF n’est pas simple pour son président, David Delferiere

© © Tous droits réservés

18 sept. 2020 à 06:00Temps de lecture1 min
Par Philippe Bughin

Ce week-end, la reprise du championnat en D2 ACFF se résumera à trois matches sur huit inscrits au calendrier initial.
Virton ayant déclaré forfait pour le déplacement à Couvin-Mariembourg, les autres rencontres sont postposées au mercredi 23 septembre en soirée en raison de la… coupe de Belgique.
Idem en D3 ACFF série A, avec seulement… un match de championnat sur les huit annoncés au départ.
Binche-Pays Vert Ostiches aura donc bien lieu dimanche après-midi, mais pas Gosselies-Stockel, les Carolos étant en quarantaine (cas de Covid 19) depuis la veille de leur match de coupe face à Vorselaar.
La maladie a bien miné la reprise aussi en D3 ACFF série B puisque Gouvy-Wanze-Bas-Oha, Herstal-Richelle et Mormont-Dison sont reportés pour des cas positifs dans un des noyaux concernés.
Quant à Rochefort, un des favoris de la série, son match face à Jodoigne est postposé au mercredi 23 septembre à 20h en raison d’un match de coupe de Belgique à son programme ce week-end.

Dans quelques jours, un nouveau protocole compétition sera voté pour tous les clubs amateurs : si 50% des matches du championnat 2020-2021 n’ont pas pu avoir lieu, la saison sera blanche, ce qui signifie que chacun restera dans sa division en 2021-2022.
Autre vote à venir dans quelques jours : un seul tour final organisé pour toutes les divisions non professionnelles en fin de ce championnat. Celui qui concerne les deux ailes du foot amateur.
Il y aura ainsi une demi-finale et une finale, concernant le treizième de la Nationale 1, les deux 2e des D2 V.V (aile flamande) et celui de la D2 ACFF.
Partout ailleurs, ce sera la même méthode de calcul que cette saison écoulée pour départager les équipes (coefficient).
Ainsi, par exemple, si les champions de Liège, Namur, Luxembourg, Brabant et Hainaut monteront directement en D3 ACFF, la sixième équipe promue sera le meilleur deuxième au coefficient de ces cinq Provinces.

Roulers et Virton ne seront pas remplacés

Déjà forfaits et donc éliminés en coupe de Belgique en raison de gros problèmes financiers ou de soucis de licence et joueurs, la Nationale 1 de Roulers et la D2 ACFF de Virton ne seront pas remplacés dans leur série s’ils venaient à déclarer forfait général.
"Les séries sont, à nos yeux officielles depuis le 3 août, insiste David Delferiere, le président de l’ACFF. Et une saison se termine une fois son AG tenue. Ce qui est généralement le cas fin juin. Si en appel, la RAAL avait gain cause, elle jouerait en Nationale 1. Pour le reste, il n’y aurait plus de montées en cascade.
D’ailleurs, les clubs namurois directement concernés un moment par la montée du club de la région du Centre ne sont pas à la cause dans le dossier La Louvière. J’imagine qu’ils ont définitivement construit une équipe pour le niveau où ils se trouvent aujourd’hui.
"
En cas de forfait général de Virton en D2 ACFF (trois forfaits d’affilée consécutifs ou cinq à des moments différents durant le championnat), il n’y aura pas quatre descendants de D2 en D3ACFF, mais trois, l’Excelsior étant le premier d’entre-eux.
Dans les D3 ACFF, les trois derniers basculent, les treizièmes sont barragistes et dépendent du sort des Francophones plus haut.


>>> LIRE AUSSI >>> Une rentrée en championnat sur fond d’affaires en coulisses et de… Coronavirus.


 

Scission en Nationale 1 aussi ?

Une bonne partie de ses clubs étant engagés dans le quatrième tour de la coupe de Belgique, la Nationale 1 entamera son championnat le week-end des 26 et 27 septembre, le contingent francophone se limitant en ce moment à cinq clubs sur seize, c’est-à-dire La Louvière Centre, Visé (ces deux-là se rencontreront en ouverture du championnat le samedi 26), les Francs Borains, l’Olympic Châtelet Farciennes et Liège.
" Très bientôt, il faudra prendre position sur l’avenir de cette série… que les Pros ne veulent pas pour une question de répartitions de droits TV, et autres indemnités, dit encore David Delferière. Pourtant, à ce niveau, on a déjà besoin d’une licence avec des exigences parfois contraignantes à respecter, donc, on n’est plus vraiment dans du foot amateur.
On réfléchit à une scission en deux Ailes aussi, mais de ce côté-là, les Flamands (11 clubs sur 16 en 2020-2021) ont actuellement une longueur d’avance…
"

Articles recommandés pour vous