Football

Football amateur : une rentrée en championnat sur fond d’affaires en coulisses et de… Coronavirus

En D2 ACFF, Virton a déjà déclaré forfait pour le déplacement à Couvin-Mariembourg,

© © Tous droits réservés

18 sept. 2020 à 06:09Temps de lecture1 min
Par Philippe BUGHIN

Au moment où les trois coups de la reprise en championnat amateur de D2 et D3 ACFF sonnent, la RAAL, Virton et le FC Golden Black ex-Walhain jouent leurs dernières cartes devant un Tribunal. Pendant ce temps, le coronavirus bloque encore et toujours des équipes à la maison.

Raal La Louvière, Excelsior Virton, Namur Fosses La Ville, Wallonia Walhain (ou FC Golden Black). Au moment de reprendre les championnats de D2 et D3 amateurs ce week-end, on ne peut s’empêcher de penser à ces quatre équipes francophones de séries nationales qui, avec Stockel par ricochet ont animé une grande partie des vestiaires d’une discipline à l’arrêt de longs mois, en raison d’une pandémie encore à combattre.
Des matches se sont aussi joués et se jouent encore dans des Tribunaux civils parce qu’au cœur d’une situation inhabituelle, les règlements sportifs ont paru inadéquats à certains, injustes ou interprétables à d’autres.
"Au final, les différentes décisions montrent que celui-ci tient la route, que l’ACFF a de bons juristes et de bons avocats, soupire David Delferière, président de l’Association des clubs francophones. Des juges font confiance à des Associations, des comités qui, je le rappellerai toujours ont été élus par les clubs."
Samedi dernier, lors d’une assemblée générale extraordinaire de l’A.C.F.F, Pierre François, le président de la Ligue pro était déjà venu expliquer pourquoi il ne fallait pas comparer le cas Waasland-Beveren, finalement maintenu en D1 pro à celui des dix clubs amateurs * qui, dans le sillage de Namur-Fosses la Ville souhaitaient ne pas descendre de division, avec un aménagement des séries.
Dans les deux cas déjà, la Cour belge d’Arbitrage du Sport (CBAS) a rendu des avis différents. Waasland-Beveren a bénéficié d’un manque de motivations dans une décision au caractère devenu discriminatoire de la Ligue pro pour sauver sa peau et permettre une D1 à 18 clubs.
De son côté, le foot amateur a appliqué le même règlement pour toutes ses séries, celui décidé en comité de crise Covid, représentant les deux Ailes et l’Union Belge.
La juge d’un Tribunal namurois n’a pas seulement soulevé la question de l’urgence mise sur la table par l’avocat des clubs amateurs en croisade (Pourquoi avoir attendu une décision chez les Pros avant de bouger ?).
Pour elle, de toute façon, une Assemblée Générale, fut-elle Extraordinaire n’a pas le pouvoir de changer un règlement.
Du côté de Virton et de l’ancien Walhain, on n’a pas accepté de se voir refuser une licence, alors qu’à la Raal, on regrette qu’une question d’appartenance à une Aile l’emporte sur un classement (la montée du Lierse en D1B a profité à Izegem Ingelmunster).
Or, dans ce cas-là aussi, le règlement en vigueur, et existant avant l’arrêt prématuré des championnats n’a fait qu’être appliqué à la lettre.
Au bout du compte, beaucoup de tracas, de frustrations, d’énergie et d’argent dépensés, peut-être un club gaumais avec un foot élite au tapis définitivement et une réputation, chez d’autres (à nouveau) égratignée.

(*) Rhisnes, Onhaye, Profondeville, (dans le Namurois), Kosova Schaerbeek (dans le Brabant), Ferrières, Ougrée, Seraing Athlétic, Andrimont et Minerois (dans la Province de Liège) et Ochamps (en Province de Luxembourg)

Coronavirus

Ebranlée par quelques dossiers chauds évoqués ci-avant, la rentrée de septembre 2020 du foot amateur l’est tout autant par le coronavirus.
Le week-end dernier, lors de la reprise des championnats provinciaux, c’est près d’une vingtaine de matches qui n’ont pas pu se dérouler, en raison de cas déclarés dans le noyau d’une des deux équipes.
"Nous pensons qu’il en sera encore ainsi ce week-end, et l’automne, puis l’hiver sont devant nous. Même en ayant mis de côté les coupes provinciales et les tours finaux cette saison, nous risquons, dans la meilleure des situations avoir des matches de championnat jusqu’à la fin mai 2021. Selon moi, il y avait matière à débattre de l’utilité de la coupe de Belgique aussi pour les clubs amateurs cette saison, mentionne encore David Delferière.
Avec cette compétition, on a, au moins déjà perdu deux semaines."


>>> LIRE AUSSI >>> Football amateur : 8 matches sur les 24 programmés ce week-end en D2 et D3 


 

Articles recommandés pour vous