RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Football féminin : OHL champion d’automne et Anderlecht au coude à coude avec Bruges, récap à la mi-saison de la Super League

Cette semaine marque la moitié de la saison pour la Super League, le championnat féminin belge, puisque la neuvième journée est terminée. Largement dominée par Anderlecht lors des dernières saisons, la compétition a, jusqu’ici, réservé davantage de surprises aux amateurs de foot.

OHL, la belle épopée

Désigné "Champion de l’automne", OHL a gagné 8 matchs sur 9 depuis le début de la saison. Seul le Standard de Liège est parvenu à partager le score face aux joueuses de Louvain. Celles qui avaient terminé 4èmes à 16 points du leader, Anderlecht, lors de la saison précédente, sont sur une belle lancée. Mais ce n’est pas pour autant que la saison est gagnée, le coach des Dames OHL, Jimmy Coenrats, garde les pieds sur terre : "On n’est qu’à la moitié, le marathon sera encore long, on l’a bien vu l’année dernière. Maintenant c’est à nous de tenir bon et de finir le mieux possible. Être champions d’automne c’est un beau moment mais il y a encore du chemin à parcourir." A l’issue de cette neuvième journée, les OHL ladies sont en tête du classement, avec 4 points de plus qu’Anderlecht qui semble avoir trouvé son maître.

Les Mauves ne paradent plus en haut du tableau, pour le moment, mais ne sont pas très loin puisqu’elles remplacent Bruges à la deuxième place après une victoire face à Zulte Waregem (2-1) lors de cette neuvième journée de championnat. Toujours emmené par Tessa Wullaert, meilleure buteuse du championnat avec 16 goals inscrits, et après quatre sacres consécutifs, Anderlecht garde des couleurs.

Les Brugeoises, coachées par Leo Vanderelst, paraissent encore plus en forme que l’année passée et peuvent encore viser le podium, à l’instar du Standard qui, contrairement à son homologue masculin, parvient à mettre ses adversaires à rude épreuve. Les Rouches avaient terminé deuxièmes la saison dernière, 9 points derrière Anderlecht.

Pas terrible pour les Zèbrettes d’Aline Zeler

Les joueuses de Charleroi, dernières du classement l’année passée, semblent encore avoir du mal à générer des victoires au sein de la compétition. Les Carolos, qui participent seulement pour la deuxième fois au championnat, doivent trouver un meilleur angle d’attaque mais se hissent malgré tout huitièmes sur dix équipes. La coach, Aline Zeler s’exprime : "On essaye de leur inculquer qu’il faut être des athlètes à tout niveau, donc aussi en dehors de la pelouse. Dans les habitudes, dans la technique, dans la compréhension de jeu et dans l’aspect physique."

Les autres petits nouveaux, le Femina White Star et les Dames Endracht Aalst peinent, logiquement, aussi à atteindre la partie haute du classement. Seul Zulte Waregem donne l’impression de s’acclimater aux autres équipes puisque le club se place sixième devant Genk.

Loading...

Sur le même sujet

Anderlecht va couper dans son budget : le paradoxe du football belge chez les dames

Football

Foot féminin : record mondial de longévité, Formiga fait ses adieux à la Seleçao

Football

Articles recommandés pour vous