RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Footgate : Hein Vanhaezebrouck aurait reçu 283.750 euros en noir lors de son 1er passage à Gand, HVH se défend

Hein Vanhaezebrouck est suspecté d’avoir reçu 283.750 euros en noir lors de son premier passage à la Gantoise, via des constructions mises en place par l’agent Mogi Bayat.
18 janv. 2022 à 09:40 - mise à jour 18 janv. 2022 à 14:02Temps de lecture1 min
Par Belga

Les enquêteurs actifs dans l’enquête sur la suspicion de fraude dans le football belge soupçonnent l’actuel entraîneur de la Gantoise Hein Vanhaezebrouck d’avoir reçu 283.750 euros en noir lors de son premier passage à la Ghelamco Arena (2014-2017), via des constructions mises en place par l’agent Mogi Bayat, à savoir des rapports de scouting fictifs et des commissions falsifiées sur les transferts. Le quotidien De Standaard a révélé l’information mardi.

Cependant, le nom de Vanhaezebrouck ne figure pas sur la liste des 57 personnes que le parquet veut renvoyer devant le tribunal correctionnel dans le cadre du Football Gate. Dans ce cas-ci, il s’agit de fraude fiscale et les joueurs et entraîneurs qui ont été partiellement payés au noir devront régler cela avec le fisc.

Il n’existe pas de preuve que Vanhaezebrouck ait effectivement reçu de l’argent au noir de Bayat, mais le parquet estime que les indices sont suffisamment forts pour demander le renvoi de Bayat devant le tribunal correctionnel pour les transactions avec Vanhaezebrouck, indique le journal.

 

Hein Vanhaezebrouck répond : « Je n’ai rien à cacher »

Des révélations qui ont fait réagir le principal intéressé : Les insinuations selon lesquelles j’ai reçu des paiements en noir grâce à des constructions mises en place par l’agent de joueurs, Mogi Bayat, me surprennent. Je n’ai ni été accusé de ces faits, ni interrogé. Pour le reste, je coopère pleinement et de manière transparente avec les autorités. Je n’ai rien à cacher", a déclaré Vanhaezebrouck.

Les sommes avancées n’ont pas de sens, pour l’entraîneur gantois : " J’ai été et je suis rémunéré par Gand. Des rémunérations qui sont dans la norme. Les montants mentionnés dans la presse sont tout simplement incorrects. En raison des résultats exceptionnels du club, au cours de la période en question, mes contrats de travail et les rémunérations ont été ajustés à plusieurs reprises. Toutes les obligations fiscales ont été remplies. La façon dont M. Bayat organise ses affaires, bien sûr, n’a rien à voir avec moi".

Hein Vanhaezebrouck a conclu en disant qu’il ne s’exprimera plus sur ce dossier.

Loading...

Sur le même sujet

Suspicion de fraude dans le football belge : le parquet requiert la révocation des juges anversois

Football

Articles recommandés pour vous