RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Fosses-la-Ville: le Castel devient un lieu d’accueil pour les personnes atteintes d’Alzheimer

Ce lieu de transition entre le domicile et la maison de repos est une première en Wallonie et à Bruxelles.

C’était une institution dans la région : le Castel, hôtel et restaurant réputé, a définitivement fermé ses portes pendant la crise sanitaire. Mais le lieu va renaître de ses cendres : d’ici la fin de l’année, il accueillera un habitat partagé pour des couples dont l’un des conjoints souffre de la maladie d’Alzheimer, ou de troubles cognitifs du même type. Le chantier est en cours depuis début février.

"Les Maisons Partagées du Nouveau Chapitre", voilà le nom de la société coopérative qui va occuper le bâtiment du Castel, à Fosses-la-Ville. Au total, cinq appartements vont être aménagés dans les étages. Au rez-de-chaussée, un lieu de vie commun avec des activités, accessibles également aux personnes qui ne résident pas sur place. Un accompagnement est aussi prévu par les trois psychologues qui coordonnent le projet, tant au niveau de la prévention que de la mise en place de soins éventuels. 

"Le plus de sens possible pour eux"

"On se rend compte que ce dont les personnes qui ont un diagnostic de maladie d’Alzheimer ont le plus besoin, ce sont des relations d’humain à humain, explique Valentine Charlot, coresponsable du projet. Vivre une vie qui a le plus de sens possible pour eux. Et le premier sens, c’est la vie quotidienne : passer des moments ensemble, manger quelque chose qui goûte, pouvoir se confier et être réconforté quand on est triste… vivre sa journée le plus naturellement possible en étant accompagné de personnes bienveillantes et attentives."

Le projet sera une première en Wallonie et à Bruxelles, une étape intermédiaire pour éviter un passage trop rapide en maison de repos. "L’idée est née de l’écoute des personnes concernées depuis des années en tant que psychologues, relate encore Valentine Charlot. On a entendu ce souhait d’une alternative au domicile et à la maison de repos. Avoir un diagnostic de maladie d’Alzheimer et malgré cela vivre dans un lieu où l’on peut continuer à être soi-même, où l’on est regardé par rapport à son histoire, ses atouts et non pas par rapport à un diagnostic et des pertes cognitives."

Idéalement, Valentine et ses collègues aimeraient inspirer d’autres projets similaires ailleurs. Comme pour toute coopérative, le projet est financé notamment via des parts, toujours en vente actuellement.

Plus d'informations: https://www.unnouveauchapitre.be/

Sur le même sujet

La Plateforme Alzheimer de la Province de Luxembourg offre répit et détente aux malades et à leur entourage depuis déjà 10 ans

Regions Luxembourg

La cause de la progression de la maladie d’Alzheimer dans le cerveau découverte

Articles recommandés pour vous