RTBFPasser au contenu

Regions Liege

"Fouler les planches sans public, ça n'a pas de sens": le coup de gueule du directeur du Conservatoire de Verviers

La salle Louis-Philippe Luypaerts du Conservatoire de Verviers
02 févr. 2022 à 07:191 min
Par Philippe Collette

Deux poids deux mesures, c'est le coup de gueule lancé par le directeur du Conservatoire de Verviers à propos de l'absence de public, en particulier les parents, lors des évaluations et des auditions des élèves.

Les deux salles de spectacle n'ont pas le même statut que celles du secteur culturel car elles relèvent de l'enseignement officiel subventionné et non de la culture.

Les conservatoires sont dans cette situation depuis novembre, confirmée par la circulaire du 10 janvier dernier. Bernard Lange, le Directeur de l'établissement Verviétois, l'un des plus gros en Fédération Wallonie Bruxelles, avec 1800 élèves, se sent frustré. "Le mot frustration, c'est vraiment le meilleur mot qui convient" confie--t-il. "On est vraiment forcément réjouis pour le secteur culturel, le secteur sportif, que les jauges reviennent un peu à une forme de normalité. Maintenant, nous, on est une école d'apprentis artistes, on a la chance d'avoir deux salles de spectacles ici au conservatoire, et malheureusement, nous ne pouvons pas accueillir du public. C'est-à-dire que des élèves viennent se produire sur nos scènes pour leurs évaluations, auditions, et ils sont obligés de jouer seulement devant leurs collègues de cours puisque les parents, les proches, ne peuvent pas rentrer dans nos écoles pour le moment."

Une situation dommageable, à la fois pour les élèves, les parents, voire même les professeurs: "L'une des principales fonctions de notre enseignement, c'est de leur apprendre à se produire sur scène, le contact qu'ils peuvent avoir avec le public. Ce sont des gens qui les supportent, qui viennent les encourager, qui leur envoient des ondes positives. C'est quelque chose d'extrêmement frustrant. Et pour les élèves adultes qui apprennent aussi à devenir des artistes, c'est la même chose. Fouler les planches, c'est important, mais fouler les planches sans public, ça n'a pas de sens. Les moments d'évaluations et d'auditions sont souvent des moments de rencontres, où les parents peuvent discuter avec les professeurs, ce sont des moments qui comptent pour l'apprentissage et pour le parcours artistique de nos élèves".

Sur le même sujet: JT 28/01/2022

Sur le même sujet

06 avr. 2022 à 12:09
2 min

Articles recommandés pour vous