Monde Europe

France : l'agression d'un indépendantiste corse est "un acte manifestement terroriste"

© AFP or licensors

16 mars 2022 à 08:25Temps de lecture1 min
Par Belga

L'agression dont a été victime le militant indépendantiste corse Yvan Colonna, dans la prison française où il purgeait une peine à perpétuité pour sa participation à l'assassinat d'un préfet, "est un acte manifestement terroriste", a affirmé le ministre de l'Intérieur  français Gérald Darmanin au quotidien Corse-Matin.

"De ce que j'ai compris, (...), c'est un acte manifestement terroriste (...), comme nous en connaissons sur le territoire national", a insisté le ministre dans un entretien publié mercredi matin par le journal corse, à quelques heures de son arrivée dans l'île, après deux semaines de tension et de violence autour de l'agression du militant indépendantiste à la maison centrale d'Arles (Bouches-du-Rhône), par un autre détenu, qui purgeait une peine de prison pour terrorisme. 

Un acte "dont l'objet aurait été le blasphème" a précisé Gérald Darmanin, en faisant référence à Samuel Paty, cet enseignant décapité en 2020 en région parisienne pour avoir montré des caricatures de Mahomet en cours à ses élèves.

Interrogé sur la raison de cette comparaison, le ministre a expliqué avoir trouvé "excessifs, pour ne pas dire insupportables, les mots de crime d'Etat" renvoyés dans cette affaire Colonna, "alors que nous sommes devant un acte terroriste".

"Lorsque Samuel Paty est assassiné, on ne qualifie pas cette attaque de crime d'Etat", a insisté Gérald Darmanin: "l'idée que l'Etat serait derrière, à organiser la mort d'Yvan Colonna, est insultante et profondément contraire à la vérité", même si tout cela "ne veut absolument pas dire qu'il n'y a pas eu des dysfonctionnements inacceptables".

Sur le même sujet : une manifestation en soutien à Yvan Colonna tourne à "l'émeute" (14/03/2022)

Corse : une manifestation en soutien au militant indépendantiste Yvan Colonna tourne à "l’émeute"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

France : report de la réunion sur l’avenir institutionnel de la Corse, après des violences à Ajaccio

Monde

Corse : l’histoire de la lutte armée pour l’indépendance est-elle appelée à se répéter ?

Monde

Articles recommandés pour vous