Les Choix de Musiq3

François-Xavier Roth défie les grandes références discographiques et propose une version surprenante de la Symphonie n°4 de Mahler

© © Tous droits réservés

02 sept. 2022 à 01:17Temps de lecture1 min
Par Nicolas Blanmont

Avec son Orchestre Les Siècles, François-Xavier Roth avait déjà enregistré la Première symphonie de Mahler, en l’occurrence dans sa version originale du Poème Symphonique Titan. Mais cette fois, il défie directement les grandes références de la discographie en s’attaquant à la Quatrième, toujours avec ses instruments anciens (des instruments allemands et autrichiens de 1900 et des cordes en boyaux) et, plus largement, ce qu’il est désormais convenu d’appeler une "interprétation informée".

Et le résultat est soufflant ! Equilibres modifiés entre cordes et vent, sonorités plus vertes, redéfinition des plans sonores, moments véritablement chambristes : l’auditeur pourra être ici encore plus surpris que quand, il y a quelque trente ans, Roger Norrington et quelques autres pionniers qu’on appelait encore alors "baroqueux" proposèrent les premiers enregistrements sur instruments anciens des symphonies de Beethoven.

Mais Roth ne s’arrête heureusement pas aux sonorités et aux tempi : le chef français a une vraie conception musicale qu’on peut aimer ou non, mais qui n’est pas neutre. Et le mouvement chanté final, confié à Sabine Devieilhe, est d’une bouleversante délicatesse. Si cela continue ainsi, on en viendra assez vite à espérer une intégrale.

CD Harmonia Mundi/Integral

Ecoutez un extrait

Loading...

Tentez de remporter un exemplaire

Loading...

Sur le même sujet

Une table d’écoute sur la Quatrième Symphonie de Gustav Mahler

Table d'écoute

Articles recommandés pour vous