Regions

Frasnes-lez-Anvaing : blocage de l’administration communale par la CGSP

L’Administration Communale de Frasnes-lez-Anvaing

Une quarantaine de militants de la CGSP, secteur administration, mène une action de grève depuis 06h00 du matin devant les locaux de l’administration communale frasnoise.

"Depuis trop longtemps nous négocions vainement. Les premières négociations ont débuté en 2015. Nous bloquons cette institution pour tenter de nous faire entendre !", déclare Pascal Douliez, secrétaire régional intersectoriel CGSP de la Wapi. "Malgré les engagements pris par l’autorité concernant notamment des infrastructures décentes pour les travailleurs, non seulement rien ne bouge, mais en plus, de par l’inertie de la majorité politique en place, les conditions de travail se dégradent de plus en plus".

Selon le syndicaliste, des rapports de la Médecine du travail et de l’Inspection du travail dénoncent la qualité des infrastructures dans lesquelles travaille le personnel communal. "Autant le collège communal s’émeut de la présence d’amiante dans les canalisations d’eau autant il n’a que faire de la présence d’amiante au sein du dépôt communal. Comment peut-on dénoncer un système chez autrui et en user pour ses propres travailleurs ? Que dire du mépris du président du CPAS qui déclare à qui veut l’entendre qu’il ne suffit pas d’une tache d’humidité au plafond pour faire grève alors que suite à un constat de la Médecine du travail, une travailleuse a dû être écartée car son environnement professionnel avait des répercussions sur sa santé et plus particulièrement sa capacité pulmonaire ?", précise M. Douliez.

Contacts pris avec une déléguée syndicale CGSP du CPAS de Frasnes-lez-Anvaing et avec le permanent syndical de la CGSP WAPI, il s’avère que cette grève ne concerne pas le CPAS de Frasnes dont les conditions de travail ne sont pas dénoncées. En effet, un Comité de bien-être se tient régulièrement au CPAS et aucune revendication n’est demeurée lettre morte. Ainsi, lors du dernier Comité de bien-être du CPAS, le 23 décembre 2021, "aucune remarque négative sans réponse adéquate n’a été émise par l’un ou l’autre membre", précise pour sa part Valéry Gosselain, président de CPAS de Frasnes-lez-Anvaing.

Selon la CGSP, si rien ce bouge ce vendredi, une nouvelle action de grève sera menée dès lundi prochain.

Articles recommandés pour vous