Champions League - Foot

Frédéric Waseige : "Ce parcours de Bruges va faire du bien au football belge, cela va devenir une référence"

Historique ! Jamais un club belge n’avait signé trois succès consécutifs pour débuter une phase de groupe de Ligue des Champions. Mardi soir, les Brugeois ont surclassé l’Atletico de Madrid (2-0). Une performance XXL qui couronne un début de campagne parfait et qui offre de grandes chances de qualification aux joueurs de Carl Hoefkens pour les 1/8es de finale.

"On ne se rend pas encore compte de ce qu’ils réalisent car il est encore trop tôt, raconte Frédéric Waseige, consultant pour la RTBF. Et ce qui est impressionnant, c’est que ce ne sont pas des petites victoires. Ces trois victoires vont faire beaucoup de bien au football belge car cela va devenir une référence pour les années à venir. Cela prouve aussi qu’un club belge peut gagner des matchs au plus haut niveau mondial."

Simon Mignolet, auteur de 5 arrêts face à l’Atletico de Madrid, dont plusieurs se sont avérés décisifs.
Simon Mignolet, auteur de 5 arrêts face à l’Atletico de Madrid, dont plusieurs se sont avérés décisifs. © BELGA

Dans les chiffres, le Club ne fait pas dans la dentelle. Au-delà de leur bilan de 9 points sur 9, les Brugeois n’ont concédé aucun but lors de ces trois premières joutes européennes. Une preuve supplémentaire que Bruges domine dans différents domaines. "La recette ? Le Club possède des joueurs importants à certains postes clés. Grâce à ses titres, Bruges s’assure de jouer la Coupe d’Europe. Cela permet d’attirer des joueurs qui veulent se montrer sur la scène européenne. C’est le signe d’une très bonne gestion de la part de la direction du Club. Bruges, c’est un rouleau compresseur collectif. Un collectif d’un haut niveau. Et c’est une situation idéale pour une équipe de foot quand elle possède de grosses individualités qui se mettent au service d’un collectif."

"Bruges a affronté de bonnes équipes. Certes, ce n’est pas encore le graal européen. Mais les équipes affrontées, que ce soit Porto, Leverkusen, ou l’Atletico de Madrid, ce sont des formations entraînées par des coachs qui ont de la poigne. Ils ne sous-estimeraient pas Bruges comme "une petite équipe belge". Donc cela en dit déjà beaucoup sur leurs performances."

Grâce à leur début de campagne parfait et aux résultats en dents de scie, les Blauw & Zwart disposent de 6 points d’avance sur les autres formations du groupe B. À mi-parcours dans cette phase de groupe, cette avance devrait permettre aux Brugeois de se qualifier pour le prochain tour.

"N’oublions pas que ce n’est que le début de campagne. Ne rêvons pas de trop non plus. Jusqu’où peuvent-ils aller ? Bonne question. À un moment, cela deviendra trop fort. Mais on s’en fout. Les bénéfices d’un début de campagne pareil sont énormes. Que ce soit pour eux, pour leur image, pour le club. Bruges ne doit pas avoir de limites. Ils peuvent rêver plus haut. Par contre, vu que leurs performances ne passent pas inaperçues, ils vont être attendus par leurs adversaires dorénavant. Cela pourrait alors devenir plus compliqué", conclut Frédéric Waseige.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous