Entrez sans frapper

Fruit of the Loom : connaissez-vous l'origine du t-shirt mythique ?

© © Tous droits réservés

10 févr. 2022 à 12:47Temps de lecture3 min
Par Nicolas Herman

Enfin bref aujourd’hui, je vous parle du T-shirt Fruit of the Loom.

Plus qu'un T-shirt, l’histoire d’un logo connu dans le monde entier. Une aventure qui débute à Rhode Island avec deux frères, Benjamin et Robert Knight qui crée un compagnie de textile nommée la Knight Corporation. L’une des première usine américaine à produire des tissus en coton de haute qualité avec les fameuses machines à filer inventer par les britanniques en 1780.

Le coton et les USA, une histoire à marquer au fer rouge puisqu’en 1805, ils produisaient près de 70 % du coton mondial. Un coton récolté uniquement par les esclaves ! Cela n’a pas empêché les deux frères de se lancer allègrement dans ce secteur florissant du pays de l’oncle Sam.

Un succès dû au hasard ?

A l’origine, ils fabriquaient principalement des caleçons et des robes. Il revendaient également directement le tissu à certains couturiers de l’époque. L’un des plus grands clients de la société était un ami de Robert Knight, un certain Rufus Seek. Ce dernier avait une fille artiste qui avait entrepris de peindre des pommes sur certains rouleaux de tissus. Il s’avéra que les vêtements confectionnés avec les tissus ornés de pommes étaient les plus populaires auprès de la clientèle.

Lors d’une visite amicale, Robert fut conquis par l’ingéniosité de la jeune femme et se dit que des étiquettes avec des pommes, des fruits seraient un symbole parfait pour la commercialisation de ces vêtements mais aussi pour le nom de sa société.

En designer post-moderne, il imagine donc un logo coloré avec la fameuse pomme rouge pour symboliser la passion, l’amour.  Des raisins verts pour la fraîcheur, la guérison. Des raisins violets pour symboliser la noblesse (le client est toujours roi!) et des baies jaunes qui représentent l’espoir, le bonheur.

A l'intérieur d'une bannière dorée, il inscrit le nouveau nom de la compagnie, Fruit of the Loom en lettres majuscules. Fruit of the Loom signifie simplement “fruits du métier à tisser" et c’est un jeu de mots qui vient de la bible “Fruit of womb” qui veut dire “le fruit de l’utérus”, plus connu en français sous “le fruit de nos entrailles”, à savoir nos enfants !

Une idée en or !

Le premier logo ressemblait plus à une nature morte mais même si celui-ci a évolué depuis plus de 150 ans, les fruits sont toujours identiques et leurs couleurs aussi. Bien évidemment, la fille de Rufus n’a touché aucun droits d’auteurs pour son idée de génie. En revanche lui, malin, n’a pas oublié de déposer un brevet !

La naissance du T-shirt

Au début du 20ème siècle, deux sociétés américaines de vêtements de coton, P.H Hanes et la Sears company, apparaissent afin de concurrencer Fruit of the loom. Les trois marques se tirent la bourre pour revendiquer l’invention d’un nouveau sous-vêtement en coton pour garder au chaud le torse, le fameux T-shirt. Mais soyons honnête, cet objet existe déjà depuis le 18ème siècle en Europe.

Sauf que les américains ont réussi à imposer le nom qui est devenu universel dans le monde entier. Le T-shirt étant une chemise en forme de “T” avec un col rond. Idéal pour se porter en dessous d’une chemise pour se réchauffer ou sous la salopette bleue en jeans des ouvriers.

En 1913, l’armée américaine se ruent sur ce nouvel objet très pratique et en commande en masse aux trois concurrents. Il est bien plus confortable que les tricots en laine utilisés jusqu’alors mais surtout il sèche beaucoup plus vite lorsqu’un soldat tombe dans l’eau ! En 1938, la Sears Company se met à commercialiser l’objet sous le nom de “Gob” qui signifie en argot “marin” avec comme accroche publicitaire:

"Il se porte en dessous, mais il se porte aussi dessus"!

Après la Seconde Guerre mondiale, de nouveaux slogans apparaissent tel que "nul besoin d’être militaire pour posséder votre propre tee-shirt".

Mais encore une fois, la popularité du T-shirt arrivera dans les années 50 grâce aux stars hollywoodienne et notamment à deux immenses icônes, Marlon Brando dans “L’équipée sauvage” en 1953 et bien sûr James Dean dans “la fureur de vivre” en 1955. La marque Fruit of the loom ne s’y trompa pas puisqu'au-delà de son célèbre logo, elle gagna des milliards de dollars en apposant des stars devant ou derrière le T-shirt.

Sauf que dans les années 90, la concurrence est extrêmement rude. Tout le monde peut se fabriquer son propre T-shirt et Fruit of the Loom est au bord de la faillite. Mais en 1999, un certain Warren Buffett rachète la marque pour 835 millions de dollars.

De ces mots, ils rachètent une entreprise proche de l’agonie mais aussi un logo ambassadeur de confiance, l’un des symboles visuels les plus célèbres au monde avec des fruits qui malgré les tristesses n’ont jamais flétri…

Le t-shirt Fruit of the Loom

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous