Icône représentant un article video.

Vidéo

Funérailles d'Elizabeth II : pourquoi les princes Andrew et Harry ne portaient pas l'uniforme militaire pour la procession ?

Les princes Andrew et Harry interdits de porter l'uniforme militaire durant la procession

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 sept. 2022 à 15:26Temps de lecture2 min
Par Isabelle Louette avec AFP

La procession militaire lors des funérailles d'Elizabeth II a eu lieu, comme le veut la tradition, sur des airs de cornemuses. En costume militaire aux côtés du roi Charles III, marchent notamment, la princesse Anne, le prince William, mais aussi le prince Andrew, fils cadet de la Reine, et le prince Harry, son petit-fils.  Tous deux, sur volonté de la défunte, n’ont pas pu porter le costume d’apparat. Le plus jeune, pour ses choix de vie, et l’autre pour ses nombreux écarts de conduite.

Le duc d'York tombé en disgrâce, a rendu hommage à sa "maman"

Le prince Andrew tombé en disgrâce après des accusations d'agression sexuelle, a rendu hommage ce dimanche, non seulement à la Reine, "mère de la nation", mais surtout à sa "maman".   

"Maman, votre amour pour un fils, votre compassion, vos soins, votre confiance, je les chérirai pour toujours". J'ai trouvé votre savoir et votre sagesse infinis, sans limite ni retenue".  

Souvent réputé comme étant le fils préféré de la souveraine, il a été banni de toute apparition publique officielle en raison de son amitié avec le pédophile Jeffrey Epstein, mais aussi privé de ses titres militaires en début d'année après des accusations d'agression sexuelle sur une jeune fille de 17 ans, Virginia Giuffre.  Charles aurait poussé sa mère à prendre ces décisions pour ne pas nuire à la réputation de la famille. 

Par "respect" pour la reine, il a pu apparaître avec son frère et sa sœur, en tenue militaire lors de la "veillée des princes" vendredi, dos au cercueil de leur mère à Westminster Hall.  Andrew ne devrait pas retrouver de quelconque rôle officiel sous Charles III. 

Sur le même sujet

Les appels pour ériger une statue à la mémoire d'Elizabeth II se multiplient à Londres

Monde Europe

Articles recommandés pour vous