La Une

Gaïaland, une tribu sous influence : quand une utopie écologiste vire au cauchemar

© Ilpo Okkonen

26 sept. 2022 à 06:30Temps de lecture2 min
Par Clara Brelot d'Amari

Sauver la planète et ses habitants en vivant en harmonie avec la nature, l’idée ne date pas d’hier. Si elle est remise au goût du jour avec l’accélération du réchauffement climatique, dès les années 70, partout dans le monde, des communautés se mettent à prôner la décroissance pour montrer qu’un autre monde est possible. La série documentaire Gaïaland, une tribu sous influence s’intéresse à l’une d’entre elles. Mais alors qu’un mystérieux chaman s’improvise "guide" de la tribu, le rêve d’un monde meilleur pourrait bien tourner au cauchemar…

 

Gaïaland, une tribu sous influence : une série documentaire en quatre épisodes d’Yvonne Debeaumarché et Hannu Kontturi écrit avec Tristan Benoit, à voir absolument les dimanches 2 et 9 octobre sur La Une à 22h30 et à revoir sur Auvio.

 

Au début des années 80, à quelques kilomètres de Paris, les habitants de Noisy-le-Grand doivent désormais cohabiter avec des nouveaux voisins dont le mode de vie primitif détonne de celui du reste du voisinage. Dans ce campement bientôt baptisé Marnoisîles, près de cent cinquante personnes vivent en communauté dans des tipis. Les hommes sont en pagnes, les femmes seins nus, ils et elles mangent des plantes sauvages crues et les percussions rythment leurs journées. Dans ce groupe, une personne sort du lot, un homme d’origine amérindienne qui détient le savoir des traditions tribales et les transmet aux autres membres. Cette personne surnommée " peau rouge " a un projet ambitieux prévu sur 16 ans : une marche tout autour du monde pour sensibiliser à l’écologie et au retour à la terre. Mais très vite, les membres du groupe sont accusés par leurs familles et la presse d’être manipulés. La marche prend alors des allures de course-poursuite.

 

Après près de dix ans d’errance, la tribu partie de Noisy-le-Grand s’installe en Scandinavie. C’est là que Ilpo entend parler de l’existence d’une communauté installée en Suède vivant en parfaite harmonie avec la nature en dehors des diktats de la société de consommation et décide de tenter l’aventure avec sa femme et ses enfants. Photographe de profession, il documentera de l’intérieur le quotidien de la tribu.

Une communauté au mode de vie alternatif installée dans une société conventionnelle avec un projet si singulier pour l’époque attire nécessairement tous les regards et soulève de nombreuses questions quant à de potentielles dérives. Très vite, les journalistes mais aussi la police s’intéressent à cette communauté mais aussi à leur énigmatique "guide". Un moment retranché en Belgique, ce dernier avait d’ailleurs déjà fait l’objet d’une enquête judiciaire. Quelle est la véritable nature de l’influence du chaman sur la communauté ? Jusqu’où les membres de la "tribu" sont-ils prêts à aller pour sauver la planète ?

Bande-annonce Gaïaland, une tribu sous influence

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Grâce aux archives exceptionnelles d’Ilpo, la série documentaire Gaïaland nous donne un aperçu précieux de la réalité de la vie de la tribu. Ces documents viennent illustrer les témoignages rares et poignants d’anciens membres de la communauté qui ont accepté de fouiller dans des souvenirs douloureux pour nous livrer leur version des faits. En empruntant les codes de la fiction, la série documentaire Gaïaland, une tribu sous influence nous plonge dans l’histoire vraie et fascinante d’une communauté écologiste et de ses démons.

 

Gaïaland, une tribu sous influence : une série documentaire coproduite par la RTBF, ARTE GEIE, Imagissime, Aito Media et Les Gens, avec la participation de YLE et DR.

Inscrivez-vous à la newsletter TV!

Tous les jeudis matin, recevez un aperçu de votre programme sur les trois chaînes TV de la RTBF : La Une, Tipik et La Trois.

Sur le même sujet

Charles Manson : le criminel gourou

La Trois

Articles recommandés pour vous