RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cuisine

Galler a 45 ans, retour sur l’histoire de ce chocolatier fournisseur de la Cour de Belgique

24 août 2021 à 16:00Temps de lecture2 min
Par RTBF Tendance

Installée dans la région liégeoise depuis 1976, l’entreprise indépendante a reçu le titre de Fournisseur Breveté de la Cour en 1994 et l’est resté à la passation de pouvoir entre le Roi Albert et le Roi Philippe, en 2013.

Des débuts chocolatés

Jean Galler fonde la société Galler à Vaux-sous-Chèvremont près de Liège. Apprenti dans la pâtisserie familiale, il part ensuite finir sa formation en Allemagne et à Paris. Il rentre ensuite en Belgique et a l’opportunité de créer une entreprise de chocolat avec son père. Il choisit de rester dans sa région et ouvre en 1976 la Chocolaterie Galler.

Comme il l’expliquera plus tard à la RTBF : "Tout démarre au mois de mai 76 quand je vois une petite annonce 'chocolaterie à vendre. 120.000 francs'. C’était un jeune qui avait commencé la production d’un gros bâton de chocolat artisanal. Pour moi, ce fut une révélation. Les premiers mois, j’étais à côté de la boulangerie de mes parents rue Saint Léonard à Liège mais très vite, c’est devenu trop petit. Donc nous sommes arrivés à Vaux-sous-Chèvremont en novembre 1976."

Fournisseur breveté de la Cour de Belgique

En 1994, il devint Fournisseur breveté de la Cour de Belgique. Pour obtenir ce brevet, il faut remplir certaines conditions en plus d’offrir des produits d’une qualité supérieure à la moyenne :

  • être réellement consommé par la famille royale ;
  • introduire un dossier de demande (ça ne tombe pas du ciel) ;
  • prouver la fiabilité de l’entreprise et du produit pendant 5 ans ;
  • le Roi doit accepter personnellement.

Si la Cour compte plus de 3500 fournisseurs, seulement une centaine d’entre eux possèdent le titre de "Fournisseur Breveté". Il est remis gratuitement après approbation du dossier et permet à son détenteur d’utiliser les armoiries de la famille royale dans son marketing.

"Fournisseur Breveté de la Cour de Belgique" : gage de qualité et de service aussi pour les consommateurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Rachat qatari mais une identité toujours belge

En 2016, Jean Galler décide de revendre son entreprise, les Qataris deviennent actionnaires majoritaires mais le savoir-faire, la production et les décisions sont toujours bien belges. Quelques années plus tard, 25% du capital des chocolats Galler redeviennent liégeois !

Le brevet de Fournisseur de la Cour est accordé à titre personnel, au titulaire de l’entreprise. Problème, quand Jean Galler a revendu son entreprise, ils ont perdu le titre de Fournisseur. Il a donc fallu réintroduire un dossier à l’intendant qui est ensuite venu voir sur place si toutes les mesures ont été prises pour conserver ce qui fait la marque Galler et s’ils correspondent toujours aux exigences. Comme c’était bien le cas, le titre leur a été réattribué.

Quel futur pour la marque ?

Galler entre dans le 21e siècle à partir de 2020, quand Savatore Ianello est revenu aux commandes de l’entreprise avec une vision éthique et responsable.

Luc Pire, l’un des nouveaux actionnaires expliquait à la RTBF l’année passée : "Dès maintenant, Galler paie trois fois mieux ses producteurs en Côte d’Ivoire ; 100% du chocolat devient fair-trade. Nous allons aussi participer à un programme pour replanter de milliers d’arbres pour permettre à ses coopérateurs de mieux travailler et de mieux vivre. C’est une vraie transformation d’une entreprise traditionnelle en une entreprise du 21e siècle, responsable, qui pense à la planète, aux producteurs et aux consommateurs".

Le changement de design a perturbé certains utilisateurs qui y voient une perte de l’identité et une modernisation inutile mais, dans l’ensemble, le public a bien réagi et c’est surtout rassuré grâce au maintien du niveau de qualité des produits.

Une belle histoire belge qui a encore beaucoup à nous faire découvrir (bande de gourmands) !

Sur le même sujet

Fan de chocolat : vous allez fondre pour ce parc d'attractions !

Voyages

Idées cadeaux : et si on mettait le chocolat à l’honneur cette année ?

Cuisine

Articles recommandés pour vous