RTBFPasser au contenu
Rechercher

Gand : ouverture d'une clinique pour chats et chiens obèses

Un gros chat
27 mai 2021 à 20:30Temps de lecture1 min
Par Belga

La professeure de l'Université de Gand (UGent) Myriam Hesta, également spécialiste de l'alimentation des animaux, a ouvert la première clinique belge pour chats et chiens obèses, apprend-on jeudi.

Pattes arquées, ventre bedonnant rampant par terre, si l'image peut en amuser certains, elle cache une réalité bien moins reluisante: nombre d'animaux de compagnie souffrent de surpoids, synonyme de problèmes de santé. Avec cinq autres spécialistes de la question, Myriam Hesta se propose d'aider les propriétaires de chats et chiens obèses pour que leurs compagnons de vie retrouvent un poids plus adapté. Analyse approfondie, régime, exercices physiques et suivi régulier sont au programme.

Le nerf de la guerre réside bien souvent dans les petits extras accordés et non dans l'alimentation de base. "Il y a bien sûr aussi toute une série d'autres facteurs qui entrent en jeu, tels que la race, la stérilisation ou certaines pathologies sous-jacentes", éclaire Myriam Hesta, citée dans un communiqué.

Lieu de recherche

Outre les traitements, la "Healthy Weight Clinic" sera aussi un lieu de recherche, analysant les données des animaux traités par la clinique. Il s'agira de mieux comprendre l'impact que les kilos en trop ont sur la santé des animaux de compagnie et comment traiter au mieux l'obésité animale.

Myriam Hesta souhaite aussi impliquer les vétérinaires, premiers interlocuteurs des maîtres d'animaux en surpoids. "Nous voulons les aider au mieux à bien sensibiliser les maîtres. Car mieux vaut prévenir que guérir, bien entendu." Ambitieuse, la professeure voudrait aussi créer une communauté de maîtres, qui pourront échanger leurs expériences.

Le surpoids entraîne des conséquences négatives sur la santé mentale et physique des animaux, et réduit leur espérance de vie. Des chats n'arrivent parfois plus à se laver, trop gros pour atteindre certaines zones, illustre la professeure Hesta.

 

Sur le même sujet

A Taïwan le ver à soie est le nouvel ingrédient bénéfique des pâtées pour chat

Articles recommandés pour vous