Roland Garros - Tennis

Gauff use la combative Trevisan et se qualifie pour la finale

Gauff use la combative Trevisan et se qualifie pour la finale

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

02 juin 2022 à 14:47 - mise à jour 02 juin 2022 à 16:16Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Coco Gauff, 18 ans, s’est qualifiée pour la finale de Roland-Garros en dominant l’Italienne Martina Trevisan 6-3 6-1 au terme d’un match aura mis du temps avant de décoller. Elle affrontera la Polonaise Iga Swiatek en finale.

Belle confrontation entre deux joueuses au passé fort différent qui découvrent le stade des demi-finales en Grand Chelem sur le Court Philippe Chatrier pour cette deuxième demi-finale dans le tableau dames. D’un côté Martina Trevisan, 28 ans et 57e mondiale qui découvre les tournois du Grand Chelem depuis deux ans seulement après avoir dû construire sa carrière sur les circuits annexes après avoir battu les démons de l’anorexie dans son adolescence. De l’autre, Coco Gauff, 18 ans et déjà habituée des Grand Chelem depuis quelques années, elle qui s’est révélée au monde à 15 ans et qui confirme toutes les attentes placées en elle.

Les deux joueuses semblent d’ailleurs un peu submergées par l’enjeu et commettent beaucoup de fautes en début de partie. Elles sont également peu à l’aise sur leur service. Alors que les deux joueuses avaient dû sauver des balles de break sur leur première mise en jeu, c’est Trevisan qui craque la première et se fait breaker sur un nouveau jeu où elle commet beaucoup de fautes. Gauff mène 2-1.

Un avantage de courte durée pour l’Américaine qui se fait directement contre-breaker sur une double faute et voit Trevisan recoller à 2-2.

Il est décidément difficile de garder son service en ce début de match et Trevisan voit Gauff breaker une nouvelle fois après un coup droit dans le couloir (3-2). Alors que Gauff mène 40-15 et qu’on la pense partie pour la première confirmation de break du match, Trevisan s’accroche et parvient à débreaker en poussant l’Américaine à la faute (3-3).

Trevisan passe complètement à côté de son jeu de service et se fait une nouvelle fois breaker sur un jeu blanc après avoir commis quelques fautes évitables, dont une en se trompant dans le timing de sa montée à la volée (4-3).

Coco Gauff confirme finalement ce break dans le jeu suivant, en comptant notamment sur un filet à son avantage à 30-15. Trevisan n’y parvient pas du tout sur sa mise en jeu et est à nouveau facilement breakée sur un coup droit qui s’échappe et le premier set file dans l’escarcelle de Gauff (6-3).

Après un set de chauffe, les deux joueuses semblent être rentrées dans leur rencontre et sont moins mises en difficulté sur leur service.

Le premier break tombe dans le 4e jeu du deuxième set au terme d’un jeu de près de 15 minutes lors duquel l’Italienne a fini par craquer et concéder le break sur un revers gagnant de l’Américaine.

Gauff a usé son adversaire et remporte facilement son service sur un jeu blanc pour mener 4-1 et continue de pousser sur le service adverse. L’Américaine breake à nouveau l’Italienne et mène 5-1. Elle ne tremble pas sur sa mise en jeu et remporte cette seconde manche 6-1.

L’Américaine se qualifie pour la première finale de sa carrière en Grand Chelem où elle affrontera la grande favorite, la Polonaise Iga Swiatek. A 18 ans, elle devient la plus jeune finaliste à Paris depuis Kim Clijsters en 2001 et la plus jeune joueuse à atteindre une finale tous Grands Chelems confondus depuis Maria Sharapova en 2004 à Wimbledon. Deux sacrées références.

Loading...

Articles recommandés pour vous