Génération 21 : Antynomy

Génération 21
08 janv. 2020 à 21:05Temps de lecture2 min
Par Pierre Paulus

Pour sa rentrée 2020, Génération 21 rime avec… salle de bain. Dont l’atmosphère colle bien à l’esprit d’Antynomy.

C’est le demain d’hier que je retranscris notre rencontre avec Antynomy. Une rencontre à l’atmosphère singulière, peut-être inspirée de la façon avec laquelle Antynomy dévoile ses compositions. Individuellement. Méthode propice, pour l’artiste, à la création d’un univers. Antynomy pense au titre "Innoncence", présent sur son deuxième et nouvel EP, "Hier Demain" : "Je cherchais une acoustique étendue, c’était la dimension que je voulais donner au morceau. Nous l’avons finalement enregistré dans la salle des mariages de l’Hôtel de ville de Schaerbeek."

Innocence by ANTYNOMY

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

De l’Hôtel aux sons naturels. Antynomy a l’art de mettre en musique des réverbérations quotidiennes. Quand je lui décris ce que j’ai ressenti à l’écoute de "Vertigo", autre plage de son dernier EP, nous arrivons tout de go à la même suggestion : et si nous poursuivions notre entretien dans la salle de bain ? Sans doute la pièce au potentiel psychédélique le plus intrinsèque. Antynomy précise que, s’il faut s’attarder un instant sur son style musical, elle parlerait de "sadcore, un sous-genre du rock alternatif qui vous plonge dans des textes ténébreux rythmés par un tempo ralenti." Difficile d’ailleurs de ne pas évoquer le nom même d’Antynomy sur lequel tout repose : "Au départ d’une même idée, il est possible d’avoir deux points de vue opposés, et pourtant valides. À partir de là, nous pouvons relativiser, aborder les choses avec légèreté, recul, liberté…"

VERTIGO - ANTYNOMY

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

… et insouciance, serais-je tenté d’ajouter. À travers "Vertigo" comme à travers d’autres compositions, Antynomy se plaît à travailler une émotion. Par l’écriture métaphorique, elle peut donner l’impression d’évoquer un ou plusieurs personnages. Il s’agit plutôt de personnifier des ressentis. "Vertigo est une façon de parler de l’inspiration", dit-elle. D’inspiration, elle n’en manque pas à l’heure d’entrevoir la suite de l’histoire : "J’aimerais proposer quelque chose de plus alternatif, témoigner qu’il y a beaucoup de choses qui peuvent coexister dans la création, et amener des gens moins sensibles à cet univers à l’explorer. Que ça puisse les toucher." Pour cela, Antynomy rappelle l’importance des concerts, qui restent des moments précieux, tout comme l’expérimentation de collaborations ou la mise sur pied de projets plus farfelus. "Je souhaiterais prochainement émettre un concert sous l’eau." Transition naturelle après un entretien dans une salle de bain…

Pour plonger dans l’univers d’Antynomy :

Site web

Page Facebook

Articles recommandés pour vous