Génération 21 : Autrement & Sim Neyer

Génération 21

© Sim Neyer

02 sept. 2020 à 20:05Temps de lecture2 min
Par Pierre Paulus

En route pour une nouvelle saison, la septième, de Génération 21. Avec un premier épisode qui fait la part belge à un endroit et un artiste ayant pour point commun d’allier le local et la qualité. Bienvenue chez Autrement, à Enghien, en compagnie de Sim Neyer, artiste du coin !

"Ici, il n’y a pas que les légumes qui sont locaux !" Dixit Benoît, cheville ouvrière d’un endroit au nom en harmonie avec son esprit : Autrement, niché au cœur d’Enghien. Benoît et son équipe aiment non seulement vivre les choses autrement, mais aussi trouver l’équilibre dans la diversité. Qu’elle soit alimentaire ou artistique. À l’assiette comme à la scène. Saine en tout état de cause.

Ce soir-là, chez Autrement est organisée une soirée de soutien aux artistes du coin. "C’est la deuxième que nous organisons cet été, précise Benoît, et ça se déroule au chapeau, dont les bénéfices reviennent intégralement aux artistes." Avant de rencontrer l’un de ces artistes, Benoît retrace les grandes étapes du lieu : "Autrement, c’est d’abord une épicerie bio de proximité, un magasin dans une bâtisse datant de 1580. Depuis 15 ans, nous organisons des spectacles dans tous les styles, qu’ils soient musicaux ou théâtraux. Au départ, nous pouvions accueillir 60 personnes. Il y a cinq ans, l’endroit s’est agrandi avec une table d’hôtes. Depuis lors, nous pouvons accueillir une centaine de personnes."

Mesures sanitaires étant, nous étions un peu moins nombreux ce soir-là à soutenir les artistes à l’affiche, dont Sim Neyer, qui vit à un jet de cailloux de là. "Quel bonheur de remonter sur une scène et de jouer dans cet endroit !" En alternant compositions (poétiquement correctes) et reprises (très personnelles) de titres, Sim Neyer a lancé la soirée de la… Meyer des manières. Parmi ses compositions, l’artiste enghiennois chante "Eldorado". L’occasion de lui demander son eldorado musical ? "Ouf, c’est compliqué ! La musique est un chemin parsemé d’embûches. Je roule ma bosse depuis 8 ans… Ce qui ressort, c’est que je m’attache à faire la musique que j’aime, en étant conscient qu’elle touche plutôt un petit public."

Ce que j’aime dans sa musique, c’est entre autres le titre "Prends bien soin d’elle" qui résonne encore un peu plus fort en ces temps où l’insouciance s’apparente à une quête. Et cette importance de prendre soin des personnes que l’on chérit. Ces personnes à qui, pour citer Louis Chedid, on ne dit jamais assez qu’on les aime.

Sim Neyer - Prends bien soin d'elle (Audio)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Génération 21 : Krakenizer

Génération 21 : Bengal

Articles recommandés pour vous