Génération 21 : Baya Computer

© Bayacomputer

16 juin 2021 à 20:05Temps de lecture1 min
Par Pierre Paulus

Un groupe qui vaut son pesant de dents en or en découverte dans Génération 21 : Bayacomputer, ou le saumon de la scène musicale belge.

Les membres du groupe Baya Computer plantent le décor de cette chronique, en en traçant l’horizon : " L’horizon, cette ligne circulaire dont l’observateur est le centre, et où le ciel et la terre semblent se rejoindre. "

C’est à Tournai et au sein de son Water Moulin, berceau des groupes alternatifs locaux, que Baya Computer est né. D’abord sous le forme d’un trio, dont les premiers sons pouvaient être qualifiés de Synth Punk, effet du remplacement de la guitare par un clavier.

" Nous nous sommes vite aperçus que cette étiquette ne nous collait pas trop, qu’on ne rentrait pas dans ce moule. Encore aujourd’hui nous avons du mal à qualifier notre musique. Nos influences sont vraiment très diverses. "

Loading...

Le trio de Baya Computer s’est transformé en quartet, avec l’arrivée de Tino à la guitare, qui enrichit le son du groupe et apporte une touche plus énergique, plus mordante, comme un supplément de grinta... Cette touche, on la retrouvera à l’automne prochain à travers les dix titres d’un nouveau disque, intitulé ''Golden Teeth'' : " C’est l’histoire d’un nouveau parti politique, le nôtre bien sûr, qui se soucie enfin du bonheur des gens, par exemple en offrant à tout le monde des dents en or, essentiel au bonheur de tout-un-chacun. "

D'ici là, Baya Computer partage son horizon : " Nous voyons des compos tombées d’un camion remontant l’autoroute du soleil à contresens. Des saumons remontant la même autoroute croisent le camion et reprennent le contrôle. Tel est l’horizon de Baya Computer : composer et tourner. "

Baya Computer tombé de l'Internet

Retrouvez les autres interviews ICI

Sur le même sujet

Génération 21 : Breaking Out

Génération 21 : Jakomo

Articles recommandés pour vous