Génération 21 : Golden Midway

© Kahori Pictures

09 juin 2021 à 20:05Temps de lecture1 min
Par Pierre Paulus

Chronique aux effluves estivales. Avec Golden Midway au comptoir pour nous mettre l’apéro à la bouche. Le feu aux oreilles.

Un feu qui enchante d’emblée à travers la plage d’ouverture du premier EP de Golden Midway : How I Did It. L’enchantement guide le groupe dans sa pratique de la musique, en ce qu’il représente ce "moment où nous nous retrouvons hors du monde pendant une certaine période, bercé par un autre rapport au temps", s’enthousiasme William, batteur du groupe. Et de compléter : "C’est très positif pour le musicien, pour sa créativité." Illustration avec le deuxième titre de l’EP, Lower Your Expectations, invitation rock à l’humilité :

Loading...

À laquelle succède le remarquable Backseat, à la variété atmosphérique et aux incantations portées par les tripes. Au-delà de l’enchantement, l’emballement s’empare de moi. Et repart de plus belle, dans un tourbillon de riffs inspirant la démolition : Seed Seeds. En semeurs de sonorités conférant au grunge une élégante modernité. Propice à faire le deuil de l’effondrement, tel que mis en musique dans Apocatalepsya, morceau épilogue de l’EP. Demis, bassiste du groupe, confirme que "l’effondrement, sans faire partie de tout l’EP, en est l’un des thèmes. Nous sommes tous préoccupés par ce constat à la fois global et négatif pour l’avenir du Vivant sur Terre."

L’avenir de Golden Midway s’annonce sous les meilleurs auspices. Après une résidence au Centre culturel de Chênée, le groupe enchaîne avec deux concerts : le 19 juin à Ciney dans le cadre du tremplin du Wead festival ; puis le 26 juin à Chênée (soldout) avec, également à l’affiche, Pestifer et Last Night Issues.

Golden Midway sur Facebook

Retrouvez les autres interviews ICI

Sur le même sujet

Génération 21 : Breaking Out

Génération 21 : Jakomo

Articles recommandés pour vous