RTBFPasser au contenu
Rechercher

Generation 21

Génération 21 : Isidore

Isidore –
09 févr. 2022 à 21:05Temps de lecture2 min
Par Pierre Paulus

Des talents belges inspirés par les classiques rock et pop, le mercredi à 22h05 dans Underground, sur Classic 21 !

Génération 21

Isidore

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Isidore réveille le Guru qui dort en vous… Accrochez-vous : ça prend au corps !

Avant de devenir Isidore, le groupe fondé par Clément Steffen s’appelait Isidore and The Protectors. Clément évoque les raisons de l’émancipation des protecteurs… " Nous vivons un changement de style, y compris dans l’écriture, avec le groupe. Je pense que nous avions besoin, non pas de tourner la page, mais d’ouvrir une nouvelle parenthèse avec un nouveau projet nous permettant de proposer quelque chose de différent. La manière de composer a changé. Avant je composais tout, tout seul… Depuis le confinement, nous avons décidé de composer un peu plus ensemble. "

L’éloge du collectif sur fond de transition… D’une aventure un brin mélancolique à une aventure davantage festive, lumineuse. Comme une direction dans laquelle Isidore veut désormais emmener le plus grand nombre… " Dans les prémices d’Isidore, j’avais sans doute besoin que cette mélancolie soit libérée et écoutée. Le temps passe, certaines blessures s’effacent. Je suis quelqu’un qui aime danser. Pourquoi ne pas proposer ça dans ma musique ? J’avais envie de faire plaisir aux gens, de les faire danser ou à tout le moins bouger. D’où le projet de proposer des choses plus lumineuses, et ça nous fait du bien à tous dans le groupe je pense ! "

Isidore dévoile un premier titre baptisé "Guru", et à l’écoute duquel il est très difficile de résister à l’appel de la danse… Qu’est-ce que ça swingue bien ! On a simplement envie de se trémousser et de s’enlacer. D’échapper à la morosité. Et pourtant, le thème n’est pas forcément léger… " Guru parle de manipulation. Il y a plusieurs niveaux de lecture, tous assez ouverts. Dans la chanson, ce n’est pas moi qui parle, c’est le Guru qui parle à ses fidèles. Je pense que c’est un concept qu’on peut retrouver en chacun d’entre nous : c’est à partir du moment où l’on essaye de modifier la vérité de quelqu’un pour mettre cette personne dans sa poche. Du niveau le plus global au plus personnel. Cela rejoint l’idée d’écraser pour prendre le pouvoir. Derrière cette attitude, je pense qu’il y a souvent une insécurité, une fêlure, un bug dans le système. "

Pour intégrer la bande des fidèles au Guru, cliquez ICI

Sur le même sujet

Génération 21 : Stephan Eicher et Olivier Terwagne

Generation 21

Génération 21 : Edouard van Praet

Generation 21

Articles recommandés pour vous