RTBFPasser au contenu
Rechercher

Génération 21 : Jakomo

17 nov. 2021 à 21:05Temps de lecture2 min
Par Pierre Paulus

Cap sur le terrain musical de Jakomo, groupe bruxellois fondé en 2017.

Si Jakomo devait associer son terrain musical à un autre terrain, ce serait assurément un terrain de basket-ball, sport qui relie les quatre membres du groupe, au point de dévoiler un premier EP intitulé " Fastbreak ", soit " la contre-attaque ", cette stratégie offensive consistant à remonter le plus vite possible la balle de l’autre côté du terrain… Comme l’allégorie d’une phase de vie qu’évoque Julien : " C’est naturellement qu’on s’est retrouvé dans le basket, qui nous relie, avec les aspects de sportivité et de compétitivité, qui nous caractérisent tous les quatre, dans le sens où nous sommes dans un âge auquel il faut se battre pour trouver sa place dans le monde. Il y a beaucoup de questions qui trottent dans nos têtes, on devient plus ou moins des adultes… L’EP et le titre parlent de ça. "

Loading...

Le premier EP de Jakomo s’apprécie comme un savoureux cocktail de sons tantôt énergiques, accrocheurs, bondissants, tantôt aériens, éthérés, relaxants… Si, et à l’instar de nombreux autres groupes, le quatuor ne trouve jamais ça très chouette d’être mis dans une case musicale, Julien partage ce qui lui et ses coéquipiers musicaux aspire à distiller… " Ce qu’on veut vraiment faire, c’est de la pop, avec des influences rock, indie et un peu de jazz… Mais ce qu’on veut faire, c’est de la musique qui plaît aux gens, qui met de bonne humeur et qui transporte les gens. Je pense que c’est ce qu’essaye de faire tout musicien, de transporter le plus de gens possibles à travers le plus d’émotions possibles. "

Loading...

Aujourd’hui, Jakomo écrit les plages d’un album à venir, en souhaitant que cet album transpire la bonne alchimie actuelle entre ses membres. D’ici sa sortie, je vous propose de découvrir cet autre titre extrait du premier EP de Jakomo et avec lequel je me suis viscéralement senti en alchimie. Il s’appelle " OK, Coach ", toujours en référence au basket-ball… " Le titre peut parler de tout selon ce que l’auditeur ressent. Ça peut évoluer… J’aime toujours écouter ce titre car il évolue pour moi. Au départ il était plutôt électronique, pas tout à fait dans l’esprit Jakomo, puis on se l’est réapproprié à quatre… Et quand on le joue live, je le vis encore différemment. L’interprétation est donc libre, libre à évoluer… Que chacun puisse prendre du plaisir à l’écouter et à libérer ses propres émotions ! "

Loading...

Génération 21

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Retrouvez les autres interviews ICI

Sur le même sujet

Génération 21 : Isidore

Generation 21

Génération 21 : Alterlight

Generation 21

Articles recommandés pour vous