Génération 21 : MMUURR

© MMUURR

28 avr. 2021 à 20:05Temps de lecture1 min
Par Pierre Paulus

Cap sur Liège où l’ardent se mue en ciment à travers le trio qui façonne le groupe MMUURR.

MMUURR. Chaque lettre est doublée, comme pour renforcer un peu plus encore le mortier délivré par Phi, Jean et Julien. Phi qui revient sur les fondations de MMUURR : " On se connaît depuis des années ayant joué dans des groupes réunis par le collectif Honest House. Cela fait des années qu’on se regarde jouer, qu’on suit nos projets, qu’on aime bien et qu’on écoute les mêmes choses… Peu à peu, en jouant également dans les mêmes locaux, on a commencé à jouer ensemble avec Jean, principalement sur des loops… On a essayé de monter un projet à deux, en duo batterie-guitare. Techniquement c’est devenu frustrant… On avait envie de rajouter de la patate, et on s’est dit que ce serait bien d’avoir une basse. On joue maintenant avec Ju, qui était dans des groupes comme Casse Brique, Mambo… "

Le groupe Mambo que j’avais rencontré voilà quelques années, entre un bistrot du cœur de Liège et la banquette arrière d’une vieille Renault Clio… De tout cela, seule la direction musicale a tenu la route : issus tous trois du math rock, les membres de MMUURR se donnent pour lignes directrices quelque chose de plus carré, plus droit… Toujours guidés par ces trois mots-clés : " puissant, dansant et avec un petit côté sombre également. C’est ce qu’on essaye de faire en se faisant plaisir. L’optique, c’est quand même de remplir l’Olympia. "

Loading...

Je dirai même plus : faire danser l’Olympia en renouant avec une atmosphère digne des concerts les plus suintants organisés au Kultura, l’un des fiefs de MMUURR. Après avoir enregistré trois morceaux au début du confinement, le groupe n’attend qu’une chose : faire la fête ! " On veut bouger notre body ! Remuer la foule avec les terres de Dour, se prendre des bières dans le gosier, sentir la sueur, la clope, le contact humain… Tout ce qu’on aime, et qui a disparu. On veut le retrouver rapidement, et en profiter un max : des choses simples. " Comme danser sur " At the party ".

MMUURR sur l’Internet

Retrouvez les autres interviews ICI

Sur le même sujet

Génération 21 : Jakomo

Génération 21 : CelenaSophia

Articles recommandés pour vous