Jupiler Pro League

Genk émerge dans les arrêts de jeu et inflige à l’Union sa première défaite à domicile de la saison

© Tous droits réservés

11 sept. 2022 à 18:24Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Union Saint-Gilloise - Genk : 11 septembre 2022 (1-2)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Genk s’est imposé à l’Union Saint-Gilloise dans les derniers instants de cette rencontre qui compte pour la 8e journée de Pro League. Menés, les Bruxellois ont réussi à égaliser avant de se faire piéger sur une phase arrêtée dans les arrêts de jeux. L’USG encaisse sa première défaite de la saison en championnat à domicile (1-2).

Grâce à cette victoire, les Limbourgeois se repositionnent à la 2e place du classement avec 19 points, à 5 longueurs du solide leader anversois. L’Union pointe à la 6e place avec 13 unités.

Un tir, un but, le réalisme limbourgeois

Cette affiche de haut de tableau peine à démarrer. Il faut attendre une bonne dizaine de minutes pour vibrer au Stade Mariën. Dante Vanzeir s’infiltre mais frappe à côté (12e).

L’Union est dans son match, mais les Bruxellois se compliquent les choses. Siebe Van Der Heyden enchaîne une bonne action défensive et une relance… complètement loupée. Patrik Hrosovsky intercepte et lance Joseph Paintsil à la limite du hors-jeu. Le Ghanéen fait preuve de sang-froid. La première erreur de l’USG se paie cash. Le premier tir cadré du Racing est le bon (15e, 0-1). Coup dur supplémentaire, Bart Nieuwkoop sort sur blessure (20e).

Les Limbourgeois, boostés par ce but, prennent les commandes du match. Le flanc droit de Genk fait des dégâts. Mais ni Mike Trésor (24e), ni Paul Onuachu (26e) ne parviennent pas à conclure.

La réaction unioniste survient après la demi-heure sur un bel envoi à distance de Senne Lynen à distance (32e). Nicolas Castro, monté à la place de Paintsil touché aux ischios, lui répond et frappe l’extérieur du montant (41e).

Vandevoort se troue… sans conséquence, Lapoussin égalise

Vanzeir tergiverse et s’enferme dans une défense limbourgeoise qui se regroupe bien (56e) mais l’action la plus dangereuse de ce début de deuxième période est… une floche de Hrosovsky. Vandevoordt, attentif, ne se laisse pas surprendre (60e).

L’Union pousse pour revenir. Vandervoort se loupe totalement sur une tentative de Vanzeir. Heureusement pour le gardien du Racing, la balle avait quitté les limites de jeu. La chance est limbourgeoise ? Les Unionistes n’abdiquent pas. Genk recule, laisse des espaces, l’USG en profite et Loïc Lapoussin trouve le plafond du but de Vandevoort d’une frappe puissante. Un but superbe qui dépoussière ses stats : il n’avait plus marqué depuis le mois d’octobre 2021 (1-1).

On se dirige vers un partage plutôt logique. Et puis sur un coup de coin, Ally Samatta surgit au premier poteau. Anthony Moris est battu. Le Racing arrache la victoire (1-2).





 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous