Jupiler Pro League

Genk enchaîne un 7e succès d'affilée, nouveau record pour le club et s'impose face à l'Antwerp

06 déc. 2020 à 14:25Temps de lecture2 min
Par Pierre Lambert

21/21, c'est une première pour le club. Genk est inarrêtable en ce moment. Et ce dimanche après-midi, c’est l’Antwerp qui a fait les frais de l’équipe de van den Brom. Pourtant, l’Antwerp menait dans cette rencontre, mais Onuachu, par deux fois, Bongonda et Dessers ont finalement renversé la situation.

Le résumé du match :

Quel début de rencontre. Ça part dans tous les sens, tant les deux équipes proposent un football offensif. Et dès la 3e, Miyoshi ouvre la marque pour l’Antwerp. Un but tout d’abord annulé pour un hors-jeu qui est finalement validé par le VAR.

C’est 0-1 et il n’y a pas de temps mort. Les hommes d’Ivan Leko se créent quelques possibilités (Mbokani 14e), mais Genk commence à se démarquer du pressing anversois. C’est tout d’abord Ito (16e) et Heynen (17e) qui vont se procurer deux très belles occasions de revenir au score.

Un but qui intervient quelques minutes plus tard, lorsque sur une superbe sortie de pressing, Munoz adresse un très beau centre à Onuachu qui ramène les deux équipes à égalité.

Si le buteur genkois est en forme actuellement, il va le prouver quatre minutes plus tard. Sur un coup franc, on prend les mêmes et on recommence. Munoz va à nouveau adresser une passe décisive, de la tête cette fois, au buteur. Onuachu inscrit son 14e but de la saison et prend de l’avance au classement des meilleurs artificiers de la Pro League.

La suite de ces 45 premières minutes, c’est un foot offensif, mais sans nouveau but. Une première mi-temps ou Genk mérite son avantage au score.

En seconde période, l’Antwerp tente d’y croire. Ivan Leko fait monter Jordan Lukaku afin de combler les soucis sur le flanc gauche. Mais l’Antwerp s’y prend mal et finalement, Genk va en profiter pour prendre une avance de deux buts. Sur une énorme erreur de Jean Butez lors d’une mauvaise relance, Theo Bongonda s’en va inscrire le 3e but des siens.

En fin de rencontre, Mbokani (83e), sur un centre de Lukaku, redonne un peu de piment à la rencontre. Il reste un peu moins de dix minutes à jouer et Genk n’est pas à l’abri d’un retour de son adversaire du jour. Un retour qui n’interviendra finalement pas. Sur un contre à la 88e mené par Dessers rentré au jeu, Ito adresse une belle passe à l’attaquant qui a poursuivi son effort et fait 4-2.

Avec ce septième succès consécutif, Genk prend provisoirement seul la tête de la Pro League, avec un point de plus que Bruges. Le Beerschot (28 points) tentera de rejoindre les Limbourgeois en tête du classement lors de la réception d'Eupen à 16h. L'Antwerp (25 points) reste quatrième, mais sous la menace du Standard (24), qui reçoit Malines à 18h, et de Charleroi (23), qui affronte Courtrai lundi.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous