Belgique

Georges Gilkinet fait sa rentrée à Malonne pour soutenir le Pédibus

© Tous droits réservés

Le ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet, était lundi matin à Malonne (Namur) afin d’y expérimenter et de soutenir le concept du Pédibus, un système d’accompagnement des enfants à pied vers l’école, sous la surveillance d’adultes formés à cet effet.

Le principe du Pédibus est né en Suisse à la fin des années 90. Il est aujourd’hui largement décliné en Belgique. En Wallonie, on en trouve à Malonne, mais aussi à La Hulpe, Nivelles, Tournai, Visé ou encore Durbuy.

A Malonne, le Pédibus est actif depuis près de dix ans. L’accompagnement des enfants est assuré par des parents mais également par des retraités. La formule qui permet à des dizaines d’élèves d’aller à l’école en sécurité a aussi bien d’autres avantages : diminution de la circulation automobile à proximité des établissements scolaires, établissement de liens sociaux, amélioration de la santé des participants…

"Cette initiative est remarquable en matière de sécurité et de diminution de la pression routière à proximité des écoles", a commenté Georges Gilkinet. "Il y a encore beaucoup trop d’accidents dans ce contexte, que cela concerne des piétons ou des cyclistes. Des projets comme celui-ci méritent donc d’être déclinés encore davantage."

"Ce projet illustre bien la campagne interfédérale 'All for Zero' qui vise zéro mort sur nos routes par une meilleure cohabitation des usagers et une lutte contre les comportements à risque. Celle-ci a été lancée à l’occasion de la 20e édition des Etats généraux de la Sécurité routière fin 2021 et a fait l’objet d’un appel à projets qui s’est clôturé mi-mars", a-t-il encore précisé.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous