RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Ghlin : permis refusé pour la demande d'extension de l'entreprise Recotri

L'entreprise Recotri à Ghlin

La demande de permis pour l'extension de l'entreprise de concassage de déchets Recotri à Ghlin a été refusée, a appris Belga lundi. La ville de Mons et la Région ont partagé les réticences et les craintes exprimées par les citoyens et riverains mobilisés autour du collectif "Vigilance Pollution Santé Ghlin" et ont refusé le permis à l'entreprise locale.

Les riverains avaient exprimé, en janvier 2022, leurs craintes quant au dossier. Après la clôture de l'enquête publique, l'analyse technique et des réclamations introduites par les citoyens, la Ville de Mons avait remis un avis préalable défavorable à la demande de permis au début mars. Le dossier est ensuite passé entre les mains des instances de la Région wallonne, dont le rapport de synthèse, assorti des avis d'autres instances, était également défavorable. Le rapport a été soumis au collège communal montois qui l'a examiné et a décidé de maintenir sa position en remettant un avis défavorable définitif.  

Recotri avait déposé une demande de permis unique portant sur la création d'un centre de regroupement de terres excavées en vue de leur valorisation ainsi que la création et l'exploitation d'une centrale à béton de 23 mètres de haut.   L'échevin montois de l'Urbanisme, Maxime Pourtois, s'est réjoui "de constater que l'analyse de la Région wallonne rejoint celle du collège communal", soulignant l'absence de zone tampon, la cohabitation du site industriel et des riverains. "Nous avons été suivis par l'autorité wallonne, qui comme nous, considère que ce permis aurait été clairement et objectivement synonyme de plus de nuisances", a-t-il précisé.

Articles recommandés pour vous